Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Donbass: coup de grisou mortel dans une mine

© Sputnik . Alexey Kudenko / Aller dans la banque de photosDonbas mines
Donbas mines - Sputnik France
S'abonner
Une nouvelle tragédie frappe les mineurs dans l'est de l'Ukraine.

Une explosion a eu lieu mercredi dans une mine de l'est de l'Ukraine, dans un territoire sous contrôle indépendantiste, des informations contradictoires entourent actuellement le nombre de victimes. 

Selon le président du parlement ukrainien Vladimir Groïssman, l’accident aurait fait plus de 30 morts et 50 disparus. "Une terrible tragédie est survenue à la mine de Zassiadko. Il y a des victimes, actuellement 32", a déclaré mercredi matin M.Groïssman,  en faisant observer aux députés une minute de silence.

Par la suite, M. Groïssman a précisé que 32 mineurs étaient portés disparus, seule la mort d’un d’entre eux ayant été confirmée pour l’heure.  

Le directeur de la sécurité de la mine Vladimir Tsimbalenko a déclaré que "selon les premières informations, plus de 30 personnes ont été tuées. Les secouristes ne sont pas encore sur le site de l'explosion, ils évacuent les gaz toxiques avant de descendre".

Le bilan de 32 morts a été confirmé par le chef du Syndicat des mineurs du Donbass.

De leur côté, les autorités de la république populaire autoproclamée de Donetsk (DNR) font état d'un mort.

Домна №9 - Sputnik France
Journal allemand: Kiev n'a rien fait pour sauver l'industrie ukrainienne
"Un mineur est mort et 14 ont été blessés. 70 mineurs se trouvent au fond de la mine, mais la situation évolue, nous sommes en train de remonter les mineurs à la surface", a déclaré Iouliana Bedilo, porte-parole du ministère des Situations d'urgence dépendant de la DNR. 

Le président ukrainien Piotr Porochenko a ordonné d'instaurer un deuil dès que le nombre de victimes aura été établi.

La mine de Zassiadko est située dans le district Kievski de Donetsk, non loin de l’aéroport, théâtre de combats acharnés depuis mai avant de passer sous le contrôle des rebelles en janvier.  

La mine de Zassiadko a été ces dernières années le théâtre de plusieurs accidents mortels.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала