Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Remue-ménage au comité Nobel

© East News AP Photo/Ivan SekretarevThorbjorn Jagland
Thorbjorn Jagland - Sputnik France
S'abonner
Thorbjørn Jagland a démissionné de son poste de président du comité Nobel de la paix, qu'il occupait depuis 2009, écrit jeudi 5 mars le quotidien Novye Izvestia.

"La Norvège à genoux devant la Chine", titrait en réaction le quotidien norvégien Aftenposten. De nombreux experts norvégiens partagent l'avis du journal et qualifient le changement de direction au comité de "sans précédent".

Le comité Nobel de la paix se compose de cinq membres élus par le parlement et représentant la répartition réelle des forces politiques du pays. Néanmoins, les autorités norvégiennes et le comité lui-même ont toujours souligné que les décisions prises par ses membres étaient indépendantes de l'avis des partis qui avaient avancé leur candidature.

Rusia y China tienen interés común en garantizar la estabilidad en Asia-Pacífico - Sputnik France
Le rapprochement Russie-Chine, erreur stratégique des USA
En 2010, le comité Nobel avait décerné à l'unanimité le prix de la paix au dissident chinois Liu Xiaobo, qui purge une peine de prison en Chine pour ses activités subversives. La décision des Norvégiens avait mis en colère Pékin. "Jagland et ses collaborateurs ont plusieurs fois utilisé le prix Nobel comme un outil politique", avait notamment réagi l'agence de presse Xinhua. Les relations politiques entre la Norvège et la Chine sont depuis "gelées", reconnaît Oslo. Les relations économiques entre les deux pays ont également été affectées. Selon certaines estimations, les pertes de la Norvège suite au blocage des relations avec la Chine s'élèvent à plusieurs dizaines de milliards de dollars depuis cinq ans. La coalition de droite arrivée au pouvoir en Norvège après les législatives de 2013 a annoncé qu'elle tenterait de relancer les contacts avec la Chine.

Cette promesse électorale de la droite a débouché sur la recomposition du comité mardi dernier. Trois des cinq membres représentent la coalition des partis au pouvoir ont profité de leur majorité pour "renverser" la direction. Le comité est désormais présidé par Karin Kullmann Five du parti conservateur. Jagland est resté membre de l'organisme.

Tiananmen Square in Beijing, China - Sputnik France
La Chine lancera depuis la Turquie un defi geopolitique aux Etats-Unis
Aucune explication n'est fournie. Les observateurs norvégiens notent que Jagland a été sacrifié pour améliorer les relations avec la Chine, mais la renommée du comité Nobel et du prix de la paix qu'il octroie a subi un sérieux préjudice. Désormais, il sera de plus en plus difficile pour Oslo de parler de l'indépendance politique des membres du comité, parce qu'aucune raison valable n'a été donnée à ce changement de sa direction. C'est un cas sans précédent dans l'histoire du comité Nobel — son président n'avait encore jamais été remplacé suite au changement de la composition du parlement. Au contraire, à plusieurs reprises c'est un représentant d'un parti d'opposition qui était nommé président du comité pour prouver l'indépendance des activités de cet organisme prestigieux.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала