Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Politologue américain: l'Ukraine devra vendre ses terres à l’Occident

© Sputnik . Igor Zarembo / Aller dans la banque de photosУборка ячменя
Уборка ячменя - Sputnik France
S'abonner
L'Ukraine ne pourra sortir de la crise économique actuelle qu'en réalisant des coupes drastiques dans ses programmes sociaux et en cédant ses actifs nationaux, prévient un expert.

Manifestante herido en la Plaza de la Independencia (Maidán) de Kiev - Sputnik France
Expert: la situation en Ukraine est un moyen pour les USA d'élargir leur territoire
Afin de pouvoir rembourser les prêts du Fonds monétaire international (FMI), l'Ukraine devra vendre la totalité de ses terres à la compagnie occidentale Monsanto, a déclaré vendredi le politologue et économiste américain Paul Craig Roberts dans une interview accordée à la chaîne RT.

"Afin de sortir de sa situation économique difficile, l'Ukraine sera contrainte de cesser de verser les retraites, d'annuler les allocations aux victimes de l'accident de la centrale nucléaire de Tchernobyl et de réduire de façon drastique le financement des écoles et de la santé publique", a estimé M.Roberts.

Farmers load straw in the fields outside the town of Brody, 440 kilometers (275 miles) west of Kiev, Ukraine - Sputnik France
L'Ukraine, futur grenier à OGM de l'Europe?
Et d'ajouter que Kiev serait contraint de céder tous ses actifs nationaux et toutes ses terres arables à Monsanto, multinationale produisant des semences transgéniques, pour rembourser les crédits de FMI.

"Le sort de la Grèce est promis à l'Ukraine", est persuadé l’ancien conseiller économique au sein de l'administration de Ronald Reagan.

Selon lui, une telle approche n’augure évidemment rien de bon pour l'Ukraine, qui risque de devenir une colonie de l'Occident.

"Toutes les entreprises de l'Ukraine, toutes ses ressources naturelles, toutes ses terres agricoles (…). Bref, tout appartiendra à l’Occident", a indiqué M.Roberts.
On a appris auparavant que le FMI devait trancher le 11 mars prochain sur l'octroi d'un nouveau paquet d'aide de 17,5 milliards de dollars à l'Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала