Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ex-analyste de la CIA: Berlin s’émancipe de la tutelle US

© AP Photo / Martinez MonsivaisBarack Obama, right, listen to German Chancellor Angela Merkel
Barack Obama, right, listen to German Chancellor Angela Merkel - Sputnik France
S'abonner
Selon l'ancien analyste de la CIA Raymond McGovern, on assiste à la première scission entre Washington et Berlin depuis la Seconde Guerre mondiale.

L'Allemagne est capable de faire face aux Etats-Unis et prendre des décisions indépendantes pour la première fois depuis 70 ans, a déclaré jeudi l'ancien analyste de la CIA Raymond McGovern à la chaîne de télévision RT.

Germany's Chancellor Angela Merkel addresses a news conference after an European Union leaders summit in Brussels - Sputnik France
Analyste: Merkel cherche à réduire l'influence US en Europe
"Les Allemands passent de l'adolescence à l'âge adulte et sont prêts pour la première fois depuis 70 ans à faire face aux Etats-Unis et leur dire: +Nos intérêts ne coïncident pas avec les vôtres. Nous ne voulons pas de guerre en Europe centrale et nous avons l'intention de l'éviter!+", a indiqué M.McGovern.

Selon lui, de nombreux fonctionnaires américains sont mécontents de la politique de Berlin.

L'ex-directeur de la National Security Agency (NSA), une agence de renseignement américaine, et de la CIA Michael Hayden a déclaré le 11 mars dernier que la NSA ne renoncerait jamais à l'espionnage contre les dirigeants allemands, quelles qu'en soient les conséquences politiques, en raison des attaques terroristes dans le monde entier.

M.Hayden est très mécontent de la chancelière allemande Angela Merkel qui ne se montre plus docile. Elle défend avant tout les intérêts allemands et cherche à éviter l'aggravation de la situation en Ukraine. M.Hayden ne l'apprécie pas", a noté M.McGovern.

Глаз, смотрящий в замочную скважину с символикой BND и NSA - Sputnik France
L'Allemagne, sixième œil des renseignements américains

Les révélations de l'ancien agent de la CIA Edward Snowden sur l'activité des services secrets américains en Allemagne ont provoqué un scandale diplomatique en été 2013. Le magazine Spiegel a rapporté à l'époque que la NSA surveillait 500 millions de connexions téléphoniques et Internet en Allemagne. En octobre 2013, les médias ont annoncé que la chancelière allemande Angela Merkel serait parmi les personnes surveillées par les services secrets américains. En juillet 2014, deux autres scandales d'espionnage impliquant les services de renseignement américains ont éclaté en Allemagne. La Chancellerie allemande a ordonné au service allemand de renseignement extérieur BND et au ministère de la Défense de réduire leur coopération avec les Américains.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала