Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Crise ukrainienne de 2014: Poutine a envisagé le scénario nucléaire

© Sputnik . Andrei Stenin / Aller dans la banque de photosВоенные в поселке Перевальное под Симферополем
Военные в поселке Перевальное под Симферополем - Sputnik France
S'abonner
Les forces armées russes étaient prêtes à faire face à n'importe quelle évolution de la situation en Ukraine.

Simferopol fête le premier anniversaire du rattachement de la Crimée à la Russie - Sputnik France
La Crimée aurait pu connaître le même sort que le Donbass
Suite aux événements du printemps 2014 en Ukraine, la Russie était prête à mettre ses forces nucléaires en état d'alerte, a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans un commentaire du film "Crimée. Retour à la patrie".

"Oui, nous étions prêts à le faire", a déclaré M.Poutine dans un documentaire diffusé dimanche sur la chaîne de télévision Rossiya-1 à la veille des commémorations du premier anniversaire du rattachement de la Crimée à la Russie.

Ukraine: les Etats-Unis, les vrais meneurs du coup d'Etat, selon Poutine - Sputnik France
Ukraine: les Etats-Unis, les vrais meneurs du coup d'Etat, selon Poutine
Selon M.Poutine, on ignorait si les puissances occidentales envisageaient d'intervenir militairement en Ukraine. Cependant, le chef du Kremlin a avoué espérer à l'époque qu'un tel scénario ne se réaliserait pas.

"Je ne crois pas que qui que ce soit avait l'intention d'y déclencher un conflit international", a indiqué le président russe.

Toujours d'après lui, la position adoptée par la Russie en 2014 à l'égard de la situation  en Ukraine était "franche et ouverte". La Crimée constitue "un territoire historiquement russe", et les Russes y résidant étaient en danger après la chute du régime de Viktor Ianoukovitch, a expliqué M.Poutine.

Le président des Etats-Unis Barack Obama - Sputnik France
Obama reconnaît que le Maïdan est l'œuvre de Washington
"Mais ce n'est pas nous qui avons réalisé le coup d'Etat (en Ukraine), c'étaient des nationalistes et des gens aux idées radicales", a affirmé le dirigeant russe.

Après le renversement du président Viktor Ianoukovitch en février 2014 et l'arrivée au pouvoir en Ukraine d'une coalition pro-européenne, les autorités de la république autonome ukrainienne de Crimée et de la ville de Sébastopol ont organisé un référendum à l'issue duquel plus de 90% des votants se sont prononcés en faveur de l'adhésion à la Fédération de Russie. Le 18 mars 2014, la Crimée et Sébastopol sont officiellement entrées au sein de la Russie.

Les autorités de Kiev, soutenues par l'Occident, ont dénoncé une annexion et proclamé la Crimée et Sébastopol territoires occupés.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала