Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mondial 2018 en Russie: le président ukrainien appelle à un boycott

© Sputnik . Nikolay Lazarenko / Aller dans la banque de photosИтоговая годовая пресс-конференция Петра Порошенко
Итоговая годовая пресс-конференция Петра Порошенко - Sputnik France
S'abonner
Les matchs de la 21e édition de la Coupe du monde de football se dérouleront en Russie du 14 juin au 15 juillet 2018.

Mondial 2018 - Sputnik France
Mondial 2018: la FIFA se réjouit de l'avancement de la préparation russe
Le président ukrainien Piotr Porochenko estime nécessaire de boycotter la tenue de la Coupe du monde de football 2018 en Russie tant que se poursuivra le conflit dans le sud-est de l'Ukraine.

"Je pense qu'il faut envisager un boycott de cette Coupe du monde. Tant que les troupes russes resteront en Ukraine, je considère que la tenue de la Coupe du Monde en Russie est impossible", a déclaré le chef d'Etat ukrainien dans une interview accordée au journal allemand Bild.

Il a rappelé que le club Shakhtar Donetsk, participant à la Ligue des Champions 2014-2015, était contraint de s'entraîner et de jouer ses matchs à Lvov, à 1.200 kilomètres de sa ville de base, en raison des hostilités dans le Donbass.

Le président de la FIFA Joseph Blatter et le président russe Vladimir Poutine - Sputnik France
Mondial-2018: Poutine rencontre le président de la FIFA
Suite au début des combats dans le sud-est de l'Ukraine, plusieurs hommes politiques européens ont appelé à boycotter la Coupe du monde 2018 prévue en Russie.

Le vice-premier ministre britannique Nick Clegg a quant à lui proposé de priver Moscou du droit d'accueillir le Mondial de foot si la politique menée par le président Vladimir Poutine restait inchangée. D'après M.Clegg, cette mesure devrait s'inscrire dans le cadre d'une nouvelle série de sanctions européennes contre Moscou.

Football: Vladimir Poutine reçoit le relais de la Coupe du monde - Sputnik France
Football: Vladimir Poutine reçoit le relais de la Coupe du monde
Le député du Bundestag Michael Fuchs, membre du parti de la chancelière Angela Merkel (CDU-CSU), estime que l'Allemagne et la France pourraient accueillir les matchs du Mondial au lieu de la Russie.

En octobre dernier, le conseiller spécial du secrétaire général de l'Onu pour le sport au service de la paix et du développement Wilfried Lemke a estimé que les appels à boycotter la Coupe du monde de football 2018 organisée en Russie étaient "dénués de sens".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала