Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Marchés émergents: l'Inde se prépare à détrôner la Chine

© REUTERS / India's Press Information Bureau/Handout via ReutersInternational Monetary Fund (IMF) Managing Director Christine Lagarde (L) shakes hands with India's Finance Minister Arun Jaitley during their meeting in New Delhi in this March 16, 2015 handout photo by India's Press Information Bureau.
International Monetary Fund (IMF) Managing Director Christine Lagarde (L) shakes hands with India's Finance Minister Arun Jaitley during their meeting in New Delhi in this March 16, 2015 handout photo by India's Press Information Bureau. - Sputnik France
S'abonner
D'ici 2019, le PIB indien dépassera ceux de la Russie, du Brésil et de l'Indonésie cumulés.

A l'horizon 2019, l'Inde dépassera la Chine en termes des rythmes de croissance économique, a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde.

Au cours de sa visite en Inde, Mme Lagarde a indiqué que le pays était en route pour devenir "un moteur clé de la croissance mondiale", à la différence d'autres grands pays confrontés actuellement à un ralentissement de leur activité.

В.Путин принимает участие в саммите Группы двадцати - Sputnik France
La Banque de développement des BRICS est une alternative digne au FMI
La semaine dernière, le Fonds a annoncé qu'en 2015 et en 2016 l'économie indienne devrait afficher une croissance de 7,2% et de 7,6% respectivement. D'après Mme Lagarde, le PIB indien doublera en 2019 par rapport aux indices enregistrés en 2009, lorsqu'il s'était établi à 1.400 milliards de dollars.

Compte tenu du ralentissement de l'économie chinoise, le Fonds estime que l'Inde pourrait connaître la plus forte croissance parmi les premières économies mondiales. Il convient de rappeler que la Chine a revu début mars à la baisse ses prévisions de croissance du PIB national en 2015 de 7,5 à 7%. Pour sa part, le FMI s'attend à une croissance de l'économie chinoise de 6,8% seulement en 2015.

China's President Xi Jinping (4th R) meets with the guests at the Asian Infrastructure Investment Bank (AIIB) launch ceremony at the Great Hall of the People in Beijing in this October 24, 2014 - Sputnik France
L'alternative chinoise à la Banque mondiale attire les Européens
En saluant les résultats de l'Inde, la directrice du FMI s'est également inquiétée de la reprise économique mondiale qui demeurait selon elle "trop lente, trop fragile et trop déséquilibrée".

Elle a confirmé la prévision du Fonds concernant une croissance de l'économie mondiale de 3,5% cette année et de 3,7% l'an prochain, des chiffres qualifiés de "décevants". Si la reprise paraît solide aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, la zone euro et le Japon sont menacés par la persistance d'une croissance et d'une inflation faibles, a fait savoir Mme Lagarde. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала