Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tunis: des milliers de manifestants disent non au terrorisme

© AFP 2021 SOFIENE HAMDAOUIA picture taken on March 18, 2015 shows a placard reading in French "Tunisia will remain standing" during a rally organised a few hours after an attack on the National Bardo Museum in Tunis.
A picture taken on March 18, 2015 shows a placard reading in French Tunisia will remain standing during a rally organised a few hours after an attack on the National Bardo Museum in Tunis. - Sputnik France
S'abonner
Indignés par l'attentat meurtrier contre les touristes dans la capitale, les Tunisiens se mobilisent et manifestent contre le terrorisme.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, plusieurs milliers de Tunisiens ont participé à une manifestation spontanée pour protester contre le terrorisme suite à l’attentat qui a fait 21 morts, dont 17 touristes étrangers, au musée du Bardo à Tunis. 

Tunisie: l'attaque terroriste du musée du Bardo - Sputnik France
Tunisie: l'attaque terroriste du musée du Bardo
Mercredi, des individus armés en tenue militaire ont fait irruption dans le musée du Bardo, tout près du parlement, et ont pris en otages des touristes étrangers. Selon différentes sources, de 100 à 200 visiteurs se trouvaient au musée au moment de l'attaque. 

Les participants au rassemblement contre le terrorisme ont défilé au centre-ville, en brandissant les drapeaux nationaux et chantant les hymnes du "Printemps arabe" de 2011. 

Plusieurs actions de protestations sont également prévues jeudi. Une trentaine de syndicats et d'associations ont notamment appelé les citadins à se rassembler près du musée pour rendre hommage aux victimes et manifester l'unité nationale dans la lutte contre le terrorisme. 

Tunisian security forces secure the area after gunmen attacked Tunis' famed Bardo Museum on March 18, 2015 - Sputnik France
Tunisie/attentat: l'UE déterminée à renforcer la lutte contre le terrorisme
L'attentat a été revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (EI). Les deux assaillants ont été liquidés lors d'une opération lancée par les forces de l'ordre pour libérer les otages. On cite parmi les victimes des touristes italiens, français, colombiens, japonais, espagnols, australiens et polonais. Au moins 40 personnes ont été blessées, dont un touriste russe.

Berceau du "Printemps arabe", la Tunisie est une cible privilégiée des islamistes radicaux, qui n'avaient cependant jamais mené auparavant d'action d'envergure contre les touristes étrangers dans la capitale.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала