Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Washington, Rome et Riyad s'attaquent aux sources de financement de l'EI

© Sputnik . Alexander Vilf / Aller dans la banque de photosЧайка на крыше дома в Риме 5 апреля 2014
Чайка на крыше дома в Риме 5 апреля 2014 - Sputnik France
S'abonner
Un groupe chargé de lutter contre le financement des extrémistes de l'EI a réuni 26 pays et plusieurs organisations internationales.

Organisation terroriste État islamique - Sputnik France
Organisation terroriste Etat islamique
Les Etats-Unis, l'Arabie saoudite et l'Italie se sont mis à la tête d'un groupe de lutte contre le financement des djihadistes de l'EI dont la première réunion s'est tenue les 19 et 20 mars à Rome, a annoncé vendredi le département d'Etat américain.

Les représentants de 26 pays et de plusieurs organisations internationales "se sont retrouvés dans la capitale italienne pour se mettre d'accord sur un plan d'action destiné à étudier les activités économiques et financières du groupe Etat islamique, échanger des informations importantes et coordonner leurs efforts en matière de lutte contre le financement de l'EI", est-il indiqué dans un communiqué du département d'Etat.

La prochaine réunion du groupe aura lieu début mai en Arabie saoudite.

B-1B Lancer disengages from a KC-135 Stratotanker after refueling after airstrikes on Islamic State jihadists in Syria - Sputnik France
Les USA ont effectué 2.700 sorties aériennes contre les positions de l'EI
Le groupe dirigé par Washington, Riyad et Rome se pose comme mission de couper les sources de revenus des terroristes, d'empêcher l'EI d'utiliser le système financier international, de recevoir une aide financière étrangère, de financer ses filiales à l'étranger et d'augmenter son influence dans le monde.

L'expansion du groupe djihadiste Etat islamique, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), est devenu l'un des problèmes internationaux majeurs en 2014. L'EI, l'une des organisations terroristes les plus cruelles, a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Le groupe, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, continue son agression.

En mars 2015, l'EI a revendiqué les attentats qui ont fait des dizaines de morts en Tunisie et au Yémen.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала