Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Obama: l'EI, "conséquence indésirable" de l'invasion US en Irak

© AP Photo / Khalid MohammedUS flag waves while displaced Iraqis from the Yazidi community cross the Syria-Iraq border on Feeshkhabour bridge over Tigris River at Feeshkhabour border point, northern Iraq
US flag waves while displaced Iraqis from the Yazidi community cross the Syria-Iraq border on Feeshkhabour bridge over Tigris River at Feeshkhabour border point, northern Iraq - Sputnik France
S'abonner
Le président américain a récemment qualifié l'EI et le califat que ce groupe a proclamé en Irak, en Syrie et en Libye de problème numéro un dans le monde.

The Islamic State is a radical Sunni group, currently controlling large swathes of land in Iraq and Syria. - Sputnik France
Noam Chomsky: l’État islamique, fruit de la politique américaine au Moyen-Orient
Le groupe extrémiste Etat islamique (EI) est une conséquence non intentionnelle de l'invasion américaine en Irak, a déclaré lundi le président américain Barack Obama dans une interview à la chaîne de télévision Vice News.

"L'EI émane directement d'Al-Qaïda en Irak. Elle a grandi pendant l'invasion américaine en Irak. C'est un exemple de conséquences non intentionnelles. Voilà pourquoi en règle générale, nous devrions viser avant de tirer", a indiqué M.Obama.

Les gens marchent sur les débris de bâtiments endommagés par l'EI en janvier de la ville syrien du Nord de Kobani - Sputnik France
Etat islamique, fruit de la politique de Washington, Bagdad et Damas (HRW)
Le président américain a récemment qualifié l'EI et son califat proclamé en Irak, en Syrie et en Libye de problème numéro un dans le monde.

L'expansion du groupe djihadiste Etat islamique, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), est devenu l'un des problèmes internationaux majeurs en 2014. L'EI, l'une des organisations terroristes les plus cruelles, a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Le groupe, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, continue son agression. En mars 2015, l'EI a revendiqué les attentats qui ont fait des dizaines de morts en Tunisie et au Yémen.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала