Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Convoi de l’Otan en République tchèque: Tanks? No, thanks!

© Joseph A. Lambach, U.S. Marine Corps/ WikipediaM1A1 Abrams tank
M1A1 Abrams tank - Sputnik France
S'abonner
Pour protester contre un passage de blindés US via le territoire tchèque, des militants ont placé des panneaux « Tanks? No, thanks! » sur les routes du pays.

Les militants tchèques ont placé des panneaux routiers portant l'inscription « Tanks? No, thanks! » (Chars? Non, merci!) le long du prochain passage de véhicules blindés américains, annoncent lundi les médias tchèques.

Soldiers of the U.S. Army's 2nd Cavalry Regiment, deployed in Latvia as part of NATO's Operation Atlantic Resolve, are pictured near their armored vehicle named Stryker during a joint military exercise in Adazi, Latvia - Sputnik France
La République tchèque accueillera des exercices de l'Otan
Auparavant, le gouvernement tchèque a approuvé le passage d'un convoi blindé américain qui devrait rentrer fin mars en Allemagne après avoir participé à des exercices de l'Otan dans les pays baltes et en Pologne. Il s'agit de près de 118 véhicules blindés américains.

Les organisateurs des actions de protestation sont persuadés que le passage de véhicules se transformera en une sorte de défilé de la Victoire lors duquel les militaires américains "essaieront d’impressionner la population locale par la puissance militaire des Etats-Unis".

D'habitude, le matériel militaire est déplacé par rail, mais actuellement, alors que les relations entre la Russie et les Etats-Unis sont assez tendues, le commandement américain a décidé de transférer son convoi militaire par les routes des pays membres de l'Alliance atlantique.

"L'idée est de montrer aux habitants des pays alliés qui vivent à proximité de l'Ours que nous sommes tout près. Le président Poutine s'entraîne constamment à déplacer librement ses troupes. Il les déplace quand il veut et où il veut, à travers toute la Russie", a déclaré commandant des forces des Etats-Unis en Europe, le général Ben Hodges.

A son tour, le rédacteur en chef du portail Protiproud Petr Hajek a déclaré que "nous assistons à une démonstration de force, destinée concrètement à la société tchèque. Il s'agit d'une démarche choquante dans le cadre des visées impérialistes des Etats-Unis. Je prévois des protestations sérieuses de l'opinion publique – tant de la part d’individus que de groupes de personnes. Mais dans l'actuelle guerre de l'information, les médias essaieront de garder le silence. Le ministre de la Défense a déjà déclaré que tout serait fait pour empêcher les protestataires d'entrer en contact avec le convoi militaire. Je vois mal comment les autorités réussiront à empêcher les habitants de crier leur colère aux militaires américains qui parcourront les routes du pays".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала