Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie

S'abonner
Le 24 mars 1999, l'Otan a procédé à des bombardements de la Yougoslavie sans le feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU, prenant la défense des Albanais du Kosovo. Cette opération militaire a duré jusqu'au 10 juin. Le contrôle du Kosovo est passé aux forces de l'Alliance et à une administration internationale.

 

Le 24 mars 1999, l'Otan a procédé à des bombardements de la Yougoslavie sans le feu vert du Conseil de sécurité de l'ONU, prenant la défense des Albanais du Kosovo. Cette opération militaire a duré jusqu'au 10 juin. Le contrôle du Kosovo est passé aux forces de l'Alliance et à une administration internationale qui a plus tard remis la plupart de ses fonctions aux Albanais ethniques.

 

© AP Photo / STRL'opération aérienne lancée par l'Otan contre la Yougoslavie de Slobodan Milosevic était intitulée Allied Force. Cette opération est également connue sous les noms de Noble Anvil (Noble enclume) et de Merciful Angel (Ange de miséricorde).
Sur la photo: des militaires yougoslaves manient un radar mobile près de Belgrade.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
1/16
L'opération aérienne lancée par l'Otan contre la Yougoslavie de Slobodan Milosevic était intitulée Allied Force. Cette opération est également connue sous les noms de Noble Anvil (Noble enclume) et de Merciful Angel (Ange de miséricorde).
Sur la photo: des militaires yougoslaves manient un radar mobile près de Belgrade.
© AP Photo / U.S. Air Force, Msgt. Keith ReedL'Otan a expliqué son ingérence par la nécessité de régler le conflit interethnique entre les Albanais et les Serbes au Kosovo.
Sur la photo: un bombardier américain F-117 Nighthawk. Un avion de ce type a été abattu en Yougoslavie le 27 mars 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
2/16
L'Otan a expliqué son ingérence par la nécessité de régler le conflit interethnique entre les Albanais et les Serbes au Kosovo.
Sur la photo: un bombardier américain F-117 Nighthawk. Un avion de ce type a été abattu en Yougoslavie le 27 mars 1999.
© AP Photo / Peter DejongLa tension est montée d'un cran en Yougoslavie suite aux événements à Racak où des combats entre les forces de sécurité yougoslaves et les combattants de l'UCK ont fait 45 morts le 15 janvier 1999.
Sur la photo: le commandant en chef des forces alliées de l'Otan en Europe, le général Wesley Clark (à gauche) et le secrétaire général de l'Otan Javier Solana avant une conférence de presse à Bruxelles, le 25 mars 1999
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
3/16
La tension est montée d'un cran en Yougoslavie suite aux événements à Racak où des combats entre les forces de sécurité yougoslaves et les combattants de l'UCK ont fait 45 morts le 15 janvier 1999.
Sur la photo: le commandant en chef des forces alliées de l'Otan en Europe, le général Wesley Clark (à gauche) et le secrétaire général de l'Otan Javier Solana avant une conférence de presse à Bruxelles, le 25 mars 1999
© AP Photo / Dimitri MessinisLe Conseil de sécurité de l'Onu n'a pas donné son feu vert à l'opération militaire contre la Yougoslavie. Sa tenue a été décidée par le secrétaire général de l'Otan de l'époque Javier Solana.
Sur la photo: un incendie provoqué par une frappe aérienne de l'Otan contre Belgrade, le 24 mars 1999
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
4/16
Le Conseil de sécurité de l'Onu n'a pas donné son feu vert à l'opération militaire contre la Yougoslavie. Sa tenue a été décidée par le secrétaire général de l'Otan de l'époque Javier Solana.
Sur la photo: un incendie provoqué par une frappe aérienne de l'Otan contre Belgrade, le 24 mars 1999
© AP Photo / Amel EmricL'Otan a accusé les autorités serbes d'avoir mené des purges ethniques au Kosovo-Metohija.
Sur la photo: une Bosniaque regarde un téléreportage sur les frappes aériennes de l'Otan contre les sites militaires yougoslaves, le 25 mars 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
5/16
L'Otan a accusé les autorités serbes d'avoir mené des purges ethniques au Kosovo-Metohija.
Sur la photo: une Bosniaque regarde un téléreportage sur les frappes aériennes de l'Otan contre les sites militaires yougoslaves, le 25 mars 1999.
© AFP 2021 US NAVY/Renso AMARIZL'aviation de l'Otan a attaqué des sites militaires stratégiques situés dans plusieurs grandes villes yougoslaves dont la capitale Belgrade, ainsi que des sites civils, y compris des maisons d'habitation.
Sur la photo: un missile Tomahawk tiré par le navire américain USS Philippine Sea contre une cible en Yougoslavie, le 24 mars 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
6/16
L'aviation de l'Otan a attaqué des sites militaires stratégiques situés dans plusieurs grandes villes yougoslaves dont la capitale Belgrade, ainsi que des sites civils, y compris des maisons d'habitation.
Sur la photo: un missile Tomahawk tiré par le navire américain USS Philippine Sea contre une cible en Yougoslavie, le 24 mars 1999.
© AP Photo / strQuatorze pays de l'Otan disposant au total de 1.200 avions, ont participé à l'opération Allied Force.
Sur la photo: un panache de fumée s'élève au-dessus de la ville yougoslave de Novi Sad, située à 70 km au nord de Belgrade, suite à un raid aérien de l'Otan, le 24 mars 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
7/16
Quatorze pays de l'Otan disposant au total de 1.200 avions, ont participé à l'opération Allied Force.
Sur la photo: un panache de fumée s'élève au-dessus de la ville yougoslave de Novi Sad, située à 70 km au nord de Belgrade, suite à un raid aérien de l'Otan, le 24 mars 1999.
© AFP 2021 RUSSELL BOYCE / REUTERS POOLL'Otan a lancé son opération aérienne le 24 mars 1999, à 20 heures locales, en attaquant un radar situé au bord de la mer Adriatique, au Monténégro. Les avions de l'Alliance ont également attaqué un aérodrome situé non loin de Belgrade et une usine à Pancevo, à 20 km au nord de Belgrade.
Sur la photo: la Poste centrale de Pristina, détruite par les bombardements de l'Otan
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
8/16
L'Otan a lancé son opération aérienne le 24 mars 1999, à 20 heures locales, en attaquant un radar situé au bord de la mer Adriatique, au Monténégro. Les avions de l'Alliance ont également attaqué un aérodrome situé non loin de Belgrade et une usine à Pancevo, à 20 km au nord de Belgrade.
Sur la photo: la Poste centrale de Pristina, détruite par les bombardements de l'Otan
© AP Photo / Peter DejongAu total, 53 sites yougoslaves ont été détruits pendant l'opération militaire de l'Otan. La plupart des grandes villes serbes et monténégrines ont décrété la loi martiale pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Sur la photo: réfugiés du Kosovo dans un camp de l'Otan près de Skopje, le 19 avril 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
9/16
Au total, 53 sites yougoslaves ont été détruits pendant l'opération militaire de l'Otan. La plupart des grandes villes serbes et monténégrines ont décrété la loi martiale pour la première fois depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.
Sur la photo: réfugiés du Kosovo dans un camp de l'Otan près de Skopje, le 19 avril 1999.
© AFP 2021 JOEL ROBINELes avions de l'Otan ont effectyé 35.219 sorties en 78 jours de l'opération contre la Yougoslavie. Ils ont largué et tiré plus de 23.000 bombes et missiles.
Sur la photo: une réfugiée albanaise à Blace, en Macédoine
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
10/16
Les avions de l'Otan ont effectyé 35.219 sorties en 78 jours de l'opération contre la Yougoslavie. Ils ont largué et tiré plus de 23.000 bombes et missiles.
Sur la photo: une réfugiée albanaise à Blace, en Macédoine
© AFP 2021Des ouvriers déblaient les décombres au centre d'entraînement de la police à Novi Sad, le 25 mars 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
11/16
Des ouvriers déblaient les décombres au centre d'entraînement de la police à Novi Sad, le 25 mars 1999.
© AFP 2021 ERIC FEFERBERGLe parlement yougoslave a voté pour l'entrée du pays dans l'Union Russie-Biélorussie après le début de l'opération militaire de l'Otan. Mais le président russe de l'époque Boris Eltsine a bloqué la procédure d'adhésion qui aurait pu provoquer de graves problèmes internationaux.
Sur la photo: un blindé allemand de la KFOR passe devant un troupeau de moutons à Orahovac, au Kosovo.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
12/16
Le parlement yougoslave a voté pour l'entrée du pays dans l'Union Russie-Biélorussie après le début de l'opération militaire de l'Otan. Mais le président russe de l'époque Boris Eltsine a bloqué la procédure d'adhésion qui aurait pu provoquer de graves problèmes internationaux.
Sur la photo: un blindé allemand de la KFOR passe devant un troupeau de moutons à Orahovac, au Kosovo.
© AFP 2021 ANDREJ ISAKOVICLes bombardements ont cessé le 9 juin 1999, suite à la signature à Kumanovo d'un accord par la Yougoslavie et l'Otan. La Yougoslavie s'est engagée à retirer ses troupes et sa police du Kosovo qui devait accueillir un contingent de paix international.
Sur la photo: l'édifice de l'ancien Etat-major général des Forces armées yougoslaves détruit à Belgrade en 1999 (24 mars 2010)
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
13/16
Les bombardements ont cessé le 9 juin 1999, suite à la signature à Kumanovo d'un accord par la Yougoslavie et l'Otan. La Yougoslavie s'est engagée à retirer ses troupes et sa police du Kosovo qui devait accueillir un contingent de paix international.
Sur la photo: l'édifice de l'ancien Etat-major général des Forces armées yougoslaves détruit à Belgrade en 1999 (24 mars 2010)
© AFP 2021 ERIC FEFERBERGLes frappes aériennes, qui ont duré 78 jours, ont fait entre 2.500 et 3.500 morts dont 89 enfants et 12.500 blessés parmi les civils, ainsi que 1.031 morts et plus de 5.000 blessés parmi les militaires et policiers serbes, selon différentes sources. L'Otan a déclaré avoir perdu 2 soldats.
Sur la photo: les Albanais du Kosovo saluent un soldat français de la KFOR, le 15 juin 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
14/16
Les frappes aériennes, qui ont duré 78 jours, ont fait entre 2.500 et 3.500 morts dont 89 enfants et 12.500 blessés parmi les civils, ainsi que 1.031 morts et plus de 5.000 blessés parmi les militaires et policiers serbes, selon différentes sources. L'Otan a déclaré avoir perdu 2 soldats.
Sur la photo: les Albanais du Kosovo saluent un soldat français de la KFOR, le 15 juin 1999.
© AFP 2021 JEAN-PHILIPPE KSIAZEK863.000 personnes, principalement des Serbes, ont fui le Kosovo suite à l'opération militaire. Près de 590.000 personnes ont été déplacées.
Sur la photo: les jeunes Albanais célèbrent la "victoire de l'Armée de libération du Kosovo (UCK) et de l'Otan sur les Serbes", au centre de Pristina, le 2 juillet 1999.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
15/16
863.000 personnes, principalement des Serbes, ont fui le Kosovo suite à l'opération militaire. Près de 590.000 personnes ont été déplacées.
Sur la photo: les jeunes Albanais célèbrent la "victoire de l'Armée de libération du Kosovo (UCK) et de l'Otan sur les Serbes", au centre de Pristina, le 2 juillet 1999.
© AP Photo / Visar KryeziuLe 10 juin 1999, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution 1244 sur le retrait des militaires serbes du Kosovo et le déploiement de la Mission d'administration intérimaire des Nations unies (MINUK) et de la KFOR, force armée multinationale sous commandement de l'OTAN, dans cette province. Les premières unités de la KFOR sont arrivées dans la région le 12 juin 1999.
Sur la photo: l'ex-président américain Bill Clinton salue les Albanais du Kosovo réunis devant son monument à Pristina, le 1er novembre 2009.
Il y a 16 ans, l’Otan commençait à bombarder la Yougoslavie - Sputnik France
16/16
Le 10 juin 1999, le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté la résolution 1244 sur le retrait des militaires serbes du Kosovo et le déploiement de la Mission d'administration intérimaire des Nations unies (MINUK) et de la KFOR, force armée multinationale sous commandement de l'OTAN, dans cette province. Les premières unités de la KFOR sont arrivées dans la région le 12 juin 1999.
Sur la photo: l'ex-président américain Bill Clinton salue les Albanais du Kosovo réunis devant son monument à Pristina, le 1er novembre 2009.
Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала