Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Schröder: il faut sortir de la spirale des sanctions Moscou-Occident

© Sputnik . Vladimir RodionovГерхард Шредер в светлогорской гостинице "Русь", 2005
Герхард Шредер в светлогорской гостинице Русь, 2005 - Sputnik France
S'abonner
Selon l'ancien chancelier fédéral allemand Gerhard Schröder, les Européens et notamment l'Allemagne ont eu tort d'avoir mené des négociations sur l'association Ukraine-UE sans inviter Moscou.

Sept pays de l’UE disent « stop » aux sanctions antirusses - Sputnik France
Sept pays de l’UE disent "stop" aux sanctions antirusses
Il faut sortir de la spirale des sanctions réciproques adoptées sur fond de crise en Ukraine, a déclaré samedi l'ancien chancelier fédéral allemand Gerhard Schröder au magazine Der Spiegel.

"Les erreurs commises par toutes les parties pendant ce conflit nous ont entraînés dans une spirale des menaces, sanctions et violences. A présent, il faut sortir de cette spirale. Les accords Minsk-2 (sur la paix en Ukraine) montrent que tous les pays le souhaitent et que personne ne met en doute l'intégrité territoriale de l'Ukraine", a indiqué M.Schröder. 

Sanctions adoptées contre la Russie et mesures de rétorsion - Sputnik France
Russie-Occident: un an de sanctions réciproques
"Les Européens et notamment le gouvernement allemand ont commis une grande erreur en permettant au président de la Commission européenne José Manuel Barroso de mener des négociations sur l'association Ukraine-UE en l'absence de la Russie. Or tout le monde savait que l'Ukraine est un pays hétérogène sur le plan culturel", a ajouté l'ex-chancelier fédéral.

Selon l'homme politique allemand, il fallait discuter d'avance du sort de l'Ukraine qui est en même temps associée avec l'UE et membre de l'Union économique eurasiatique (UEEA). 

Jean-Pierre Chevènement, Sénat, 29 novembre 2010 - Sputnik France
Ces hommes politiques français opposés aux sanctions antirusses
Les relations entre la Russie et l'Occident se sont dégradées à cause de la situation en Ukraine. Fin juillet 2014, l’Union européenne et les Etats-Unis sont passés des sanctions ponctuelles contre certains individus et compagnies russes à des restrictions visant des secteurs économiques entiers en Russie. Cette dernière a réagi en interdisant l'importation de produits alimentaires en provenance des pays ayant décrété des sanctions contre elle: les Etats-Unis, l'UE, le Canada, l'Australie et la Norvège.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала