Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Tokyo: les voix d'enfants ne sont plus des nuisances sonores

S'abonner
Le Japon manque cruellement de lieux de garde d'enfants et cherche des moyens pour résorber ce problème.

Grâce à une révision du règlement urbain, les voix des enfants ne sont plus considérées comme des nuisances sonores à Tokyo, annonce mercredi la municipalité de la capitale nippone, en théorie tout bruit fréquent ou régulier qui dépasse 45 décibels étant interdit dans un quartier résidentiel.

Ainsi, l'ouverture d'établissements d'accueil comme garderies, écoles maternelles et jardins d'enfants ne peut plus être refusée au motif que le bruit incommode les riverains, lesquels sont souvent des personnes âgées qui restent en permanence à domicile.

Le fossé générationnel se creuse de plus en plus et ce, d'autant plus que la population âgée augmente alors que la natalité baisse. Selon les experts, les personnes âgées deviennent de moins en moins tolérantes vis-à-vis des enfants, faute de petits-enfants avec lesquels partager des moments heureux. 

Ce phénomène, qui n'existe pas qu'à Tokyo, aggrave la pénurie de lieux de garde d'enfants, ce qui empêche les jeunes mères de reprendre leur vie professionnelle.

Près de 43.000 enfants sont sur les listes d'attente d'entrée en crèche à travers le Japon (12.000 à Tokyo) et le ce chiffre de cesse de grandir.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала