Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Mars: le robot Curiosity photographie la "Ville-jardin"

© NASA JPL-Caltech/MSSSCuriosity Sees Prominent Mineral Veins on Mount Sharp, Mars
Curiosity Sees Prominent Mineral Veins on Mount Sharp, Mars - Sputnik France
S'abonner
La photo présente des veines rocheuses de 6 centimères de haut confirmant qu'il y a eu autrefois de l'eau à l'état liquide à la surface de la planète Rouge.

Le robot Curiosity a photographié un fragment de la zone du Mont Sharp sur Mars baptisée Garden City (ville-jardin), a annoncé la NASA sur son site.

La photo présente des veines rocheuses de 6 centimères de haut et d'un centimètre de large confirmant qu'il y a eu autrefois de l'eau à l'état liquide à la surface de la planète Rouge. Les spécialistes qui dirigent le robot supposent que la zone qu'il arpente était autrefois un immense lac. 

Curiosity, rover martien de la NASA - Sputnik France
Curiosity, rover martien de la NASA

Ces sept derniers mois, Curiosity a foré et analysé les roches sur trois sites martiens. Les échantillons contiennent différents minérais, ce qui permet de juger de l'évolution du paysage et notamment des changements de l'humidité et de l'acidité. 

Les chercheurs envisagent de poursuivre l'examen de la Ville-jardin pour préciser la chronologie de propagation des fluides dans cette zone. 

Le rover martien Curiosity et ses images - Sputnik France
Le rover martien Curiosity et ses images

Le rover Curiosity de la NASA a atterri près du cratère Gale de Mars en août 2012. Les principales tâches de sa mission sont les recherches géologiques et géochimiques détaillées, l'étude de l'atmosphère et du climat de la planète, la recherche d'eau ou des traces de sa présence, ainsi que des substances organiques. Ces données permettront de découvrir si Mars était habitable et si certaines régions le sont actuellement. 

Le projet Mars Science Laboratory, qui a coûté au total 2,5 milliards de dollars, a été lancé en 2004. Les données de Curiosity ont permis aux chercheurs de trouver des signes indiquant qu'une grande partie de l'air de Mars s'est volatilisée dans l'espace il y a près de 4 milliards d'années.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала