Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Journal australien: Obama a contribué à discréditer l’Occident

© REUTERS / Jonathan ErnstU.S. President Barack Obama participates in a town hall meeting with young Caribbean leaders at the University of the West Indies in Kingston April 9, 2015
U.S. President Barack Obama participates in a town hall meeting with young Caribbean leaders at the University of the West Indies in Kingston April 9, 2015 - Sputnik France
S'abonner
Barack Obama a laissé une empreinte destructrice dans le monde au cours de sa présidence, estime le quotidien australien The Courier-Mail.

Selon l’auteur de l’article, Obama est arrivé au pouvoir en surfant sur une vague de "naïveté occidentale et d’enthousiasme idiot" du type: "Obama utilise Twitter, c’est formidable! Votons pour lui".

"Si je dirigeais Al-Qaïda en Irak, j’entourerais mars 2008 dans le calendrier et je prierais non seulement pour la victoire d’Obama, mais aussi pour celle des démocrates", lit-on dans l’article qui cite les propos de l’ancien premier ministre australien John Howard.

МАКС-2013. Пятый день - Sputnik France
Expert: Washington devrait être plus prudent en évoquant un conflit avec Pékin
Sous Obama, indique le journal, la Chine a commencé à renforcer son potentiel militaire dans la région Asie-Pacifique, et une série d’organisations terroristes ont fait leur apparition au Proche-Orient.

"Se prenant pour un leader pacifique (rappelons-nous du Prix Nobel inepte qui lui a été remis en 2009), Obama a retiré les troupes d’Afghanistan et d’Irak, malgré les mises en garde contre le caractère prématuré d’un tel acte. Ce retrait a ouvert les portes de l’enfer sous la forme l’Etat islamique", poursuit The Courier-Mail.

A two-storey building is seen after it was destroyed by an air strike in Yemen's central city of Ibb April 13, 2015. - Sputnik France
Washington fait au Yémen ce dont il accuse Moscou en Ukraine
"Libye? Terrible. Yémen? Catastrophe. Somalie? Horreur insondable. La liste peut être complétée", indique l’édition.

Selon The Courier-Mail, Obama est en outre responsable d’avoir créé une situation dans laquelle la Russie se sent "invulnérable face aux actions des Etats-Unis".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала