Yémen: l'ex-président Saleh demande à quitter le pays

© Sputnik . Alexey Druzhinin / Aller dans la banque de photosАли Абдалла Салех
Али Абдалла Салех - Sputnik France
L'ancien président Ali Abdallah Saleh a demandé aux pays du golfe Persique d'assurer sa sécurité afin qu’il puisse quitter le pays.

L'ancien président Ali Abdallah Saleh a demandé aux pays du golfe Persique d'assurer sa sécurité afin qu’il puisse quitter le pays, a annoncé jeudi la chaîne télévisée Al-Arabia se référant à ses propres sources.

In this Saturday, April 4, 2015 file photo, Yemenis stand amid the rubble of houses destroyed by Saudi-led airstrikes in a village near Sanaa, Yemen - Sputnik France
Yémen: le guide suprême d'Iran dénonce un "génocide"
La chaîne annonce que l'ex-président a essuyé un refus, sans préciser à quels pays  l'ex-chef de l'Etat yéménite s'est adressé.

Auparavant, le Conseil de sécurité de l'Onu et les Etats-Unis ont inscrit Saleh et le leader des rebelles houthis yéménites sur la liste de personnes frappées de sanctions.

Ali Abdallah Saleh a envoyé ses représentants dans plusieurs pays arabes pour leur annoncer qu'il n’était pas lié aux houthis.

Selon la chaîne, les représentants de l'ex-président ont également déclaré qu’il était insolvable.

Conseil de sécurité de l'ONU - Sputnik France
L’Onu impose un embargo sur la vente d’armes aux Houthis
Une coalition arabo-sunnite, dirigée par l'Arabie saoudite, a lancé le 26 mars dernier une opération militaire baptisée Tempête de fermeté pour contrer l'avancée des rebelles houthis, liés à l'Iran, et alliés à des militaires restés fidèles à l'ex-président yéménite Ali Abdallah Saleh.

Les rebelles se sont emparés de larges parties du territoire yéménite, dont la capitale, Sanaa, et ont forcé le président en fonction Abd Rabbo Mansour Hadi à fuir le pays pour trouver refuge à Riyad.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала