Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Iran accuse Washington d'armer et de financer l'EI

© REUTERS / Thaier Al-SudaniA member of militias known as Hashid Shaabi stands next to a wall painted with the black flag commonly used by Islamic State militants, in the town of al-Alam March 10, 2015
A member of militias known as Hashid Shaabi stands next to a wall painted with the black flag commonly used by Islamic State militants, in the town of al-Alam March 10, 2015 - Sputnik France
S'abonner
Selon le chef d'Etat-major général de l'armée iranienne Hassan Firouzabadi, les Etats-Unis et l'UE devraient lutter contre le terrorisme au lieu d'armer et de financer le groupe extrémiste Etat islamique.

US flag waves while displaced Iraqis from the Yazidi community cross the Syria-Iraq border on Feeshkhabour bridge over Tigris River at Feeshkhabour border point, northern Iraq - Sputnik France
Obama: l'EI, "conséquence indésirable" de l'invasion US en Irak
Des avions militaires américains se posent régulièrement sur les aéroports contrôlés par le groupe radical Etat islamique où ils transportent des armes, de l'argent et des vivres, a rapporté l'agence iranienne Farsnews.

"Nous avons appris que des avions américains se posent sur les aéroports contrôlés par l'EI", a annoncé le chef d'Etat-major général de l'armée iranienne Hassan Firouzabadi cité par l'agence.

"Les Etats-Unis ne doivent pas armer et financer l'EI avant de déclarer qu'ils l'ont fait par erreur. Les Américains disent qu'ils veulent combattre l'EI, mais nous n'avons pas vu des démarches concrètes, mais que des opérations de reconnaissance", a ajouté le général.

Selon le général, les livraisons d'armes et le financement étrangers ont rendu l'EI le plus riche groupe extrémiste du monde.

"S'il est vrai que les Etats-Unis n'ont pas créé l'EI, ils peuvent facilement lutter contre ce groupe. Nous espérons que les gouvernements américain et britannique lutteront contre l'EI au moins pour protéger leurs propres citoyens", a noté le chef d'Etat-major général iranien.

Islamic State fighters parade in Raqqa, Syria - Sputnik France
Assange: l'Etat islamique, fruit de la politique de l'Occident
L'expansion du groupe djihadiste Etat islamique, appelé autrefois l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL), est devenue l'un des problèmes internationaux majeurs de 2014. L'EI, l'une des organisations terroristes les plus cruelles, a proclamé en juillet 2014 un califat islamique sur les territoires irakiens et syriens sous son contrôle. Le groupe lié à Al-Qaïda, qui compterait près de 30.000 combattants selon la CIA, continue son offensive, qui a déjà coûté la vie à des milliers de civils et fait des centaines de milliers de réfugiés.

Depuis août, les Etats-Unis et leurs alliés de la coalition effectuent des frappes contre les positions des djihadistes de l'EI en Irak et depuis le 23 septembre, en Syrie. Washington a procédé aux frappes aériennes sans obtenir le feu vert des autorités syriennes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала