Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

"Bombe sale": Kiev risque des sanctions de l'Onu selon Moscou

© Sputnik . Grigory Vasilenko / Aller dans la banque de photosАлександр Турчинов
Александр Турчинов - Sputnik France
S'abonner
Selon la diplomatie russe, le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien a fait une déclaration digne d'un groupe terroriste.

Danger nucléaire - Sputnik France
En Ukraine, une "bombe sale" prête à exploser
La création d'un bombe radiologique ferait de l'Ukraine un Etat-voyou risquant des sanctions de l'Onu, a déclaré mercredi le ministère russe des Affaires étrangères commentant les propos d'Alexandre Tourtchinov, secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense ukrainien. 

"Le secrétaire du Conseil de sécurité nationale et de défense d'Ukraine Tourtchinov a récemment déclaré que les autorités ukrainiennes s'apprêtent à réaliser des programmes nucléaires secrets visant à créer une bombe sale ou une arme nucléaire. Cette déclaration est digne d'un groupe terroriste", a indiqué le ministère dans un communiqué.

"Nous espérons que ces projets n'existent que dans l'esprit tourmenté de M.Tourtchinov qui ne se rend probablement pas compte des conséquences que pourrait impliquer la réalisation de cette idée. La mise en place de tels engins ferait de l'Ukraine un Etat-voyou risquant des sanctions internationales conformément à l'article VII de la Charte des Nations unies", a ajouté le ministère.

Commentant la possibilité de création d'une "bombe sale" en Ukraine, M.Tourtchinov a déclaré le 9 avril dernier devant les journalistes que l'essentiel était "que la bombe soit efficace", peu importe qu'elle soit sale ou propre. 

La bombe radiologique ("bombe sale") est une bombe conventionnelle entourée de matériaux radioactifs destinés à être répandus en poussière lors de l'explosion. Les matières radioactives qui entrent dans la composition d'une telle arme peuvent provenir des centrales nucléaires, des hôpitaux, des laboratoires médicaux, des laboratoires de recherche et des décharges de déchets radioactifs.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала