Baltimore en proie à de violentes émeutes

Lundi, de violentes émeutes ont éclaté dans la ville de Baltimore (Etat américain du Maryland). Elles ont été provoquées par la mort d’un jeune Afro-américain de 25 ans, Freddie Gray, décédé suite à son arrestation par la police.

Lundi, de violentes émeutes ont éclaté dans la ville de Baltimore (Etat américain du Maryland). Elles ont été provoquées par la mort d’un jeune Afro-américain de 25 ans, Freddie Gray, décédé suite à son arrestation par la police.

© AP Photo / Evan VucciLes manifestations de protestation pacifiques ont rapidement dégénéré en violentes émeutes accompagnées par des pillages massifs dans la ville.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
1/8
Les manifestations de protestation pacifiques ont rapidement dégénéré en violentes émeutes accompagnées par des pillages massifs dans la ville.
© AP Photo / Patrick SemanskyFreddie Gray a été arrêté par les policiers de Baltimore le 12 avril. La police le soupçonnait d’implication dans le trafic de drogue.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
2/8
Freddie Gray a été arrêté par les policiers de Baltimore le 12 avril. La police le soupçonnait d’implication dans le trafic de drogue.
© REUTERS / Shannon StapletonFreddie Gray est décédé le 19 avril des suites d'une fracture des vertèbres cervicales, une semaine après son interpellation à Baltimore, ville qui compte plusieurs quartiers sensibles.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
3/8
Freddie Gray est décédé le 19 avril des suites d'une fracture des vertèbres cervicales, une semaine après son interpellation à Baltimore, ville qui compte plusieurs quartiers sensibles.
© REUTERS / Shannon StapletonÀ la fin des funérailles auxquelles assistaient près de 3.000 personnes, des bandes, constituées essentiellement de lycéens qui venaient de sortir de l'école, ont pris à partie la police en lançant toute sorte de projectiles: briques, cailloux, bâtons, bouteilles... Des scènes de pillages et de vols ont également eu lieu, des voitures ont été incendiées.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
4/8
À la fin des funérailles auxquelles assistaient près de 3.000 personnes, des bandes, constituées essentiellement de lycéens qui venaient de sortir de l'école, ont pris à partie la police en lançant toute sorte de projectiles: briques, cailloux, bâtons, bouteilles... Des scènes de pillages et de vols ont également eu lieu, des voitures ont été incendiées.
© REUTERS / Jim BourgSuite aux violences, 15 policiers ont été blessés et plusieurs dizaines d'interpellations ont eu lieu.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
5/8
Suite aux violences, 15 policiers ont été blessés et plusieurs dizaines d'interpellations ont eu lieu.
© REUTERS / Shannon StapletonLundi matin, la police de Baltimore a annoncé avoir reçu une "menace crédible" de gangs locaux qui auraient "noué un partenariat pour +éliminer+ des policiers".
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
6/8
Lundi matin, la police de Baltimore a annoncé avoir reçu une "menace crédible" de gangs locaux qui auraient "noué un partenariat pour +éliminer+ des policiers".
© REUTERS / Sait Serkan GurbuzLe président américain Barack Obama a été informé de la situation. Depuis l'annonce de la mort du jeune Noir, des manifestations ont lieu quotidiennement à Baltimore. Celle qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche avait déjà dégénéré en violences.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
7/8
Le président américain Barack Obama a été informé de la situation. Depuis l'annonce de la mort du jeune Noir, des manifestations ont lieu quotidiennement à Baltimore. Celle qui a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche avait déjà dégénéré en violences.
© AP Photo / Matt RourkeLundi en début de soirée, le gouverneur du Maryland a finalement proclamé l'état d'urgence et mobilisé la garde nationale.
Baltimore en proie à de violentes émeutes - Sputnik France
8/8
Lundi en début de soirée, le gouverneur du Maryland a finalement proclamé l'état d'urgence et mobilisé la garde nationale.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала