Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Poutine: "La vie est une chose simple et cruelle"

© Sputnik . Sergei Guneyev / Aller dans la banque de photosПрезидент РФ В.Путин провел совещание с членами правительства РФ
Президент РФ В.Путин провел совещание с членами правительства РФ - Sputnik France
S'abonner
Vladimir Poutine évoque dans un magazine russe la vie de ses parents durant la Seconde Guerre mondiale.

Le chemin vers la Grande Victoire: 1941-1945 - Sputnik France
La conception de la Seconde Guerre mondiale a beaucoup changé
Dans un article pour le magazine "Rousski Pioner", le président Vladimir Poutine a raconté comment ses parents avaient échappé à la mort durant la Seconde Guerre mondiale.

"Mon père n'aimait pas évoquer ce sujet. Cependant, quand les adultes se réunissaient pour échangeaient leurs souvenirs, j'étais toujours là pour les écouter. C'est précisément de ces conversations que je tiens mes informations sur la guerre, sur ce qui est arrivé à ma famille", a écrit le président dans son article intitulé "La vie est une chose simple et cruelle".

Selon Vladimir Poutine, son père a fait son service militaire comme simple matelot dans les forces sous-marines à Sébastopol, en Crimée. Lors de la Seconde Guerre mondiale, il a été blessé au pied.

"Mon père m'a dit que la blessure était grave. Il a vécu toute sa vie avec des éclats d'obus dans son pied: ceux-ci n'ont jamais été retirés. Le pied lui faisait mal… Le médecin a préféré ne pas toucher aux petits fragments pour ne pas endommager les os. Dieu merci, l'amputation a été évitée", a confié Vladimir Poutine.

Il a dit que son frère aîné mourut quand son père était au front. L'enfant a été séparé de sa mère pour être placé dans un centre d'accueil en vue d'une évacuation.

"C'est là qu'il est mort après avoir contracté une diphtérie", a indiqué Vladimir Poutine.

Танковый десант - Sputnik France
Le rôle de l'Armée rouge sous-estimé en Europe
Son père avait une famille nombreuse: six frères, dont cinq sont morts.

"C'était une vraie tragédie pour sa famille. Ma mère a également perdu ses proches. Je suis un enfant tardif. Elle m'a donné naissance à l'âge de 41 ans", a ajouté le président.

Selon lui, il n'y avait pas une seule famille qui n'ait perdu quelqu'un de ses membres.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала