Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Autriche hostile au durcissement des sanctions antirusses

© Sputnik . Eduard Pesov / Aller dans la banque de photosSergei Lavrov visits Austria
Sergei Lavrov visits Austria - Sputnik France
S'abonner
L'Autriche est hostile au durcissement des sanctions contre Moscou et souhaite une normalisation des relations entre la Russie et l'UE.

L'Autriche est hostile à la politique de confrontation avec la Russie et au durcissement des sanctions contre Moscou, a déclaré dimanche le ministère russe des Affaires étrangères à l'occasion de la visite du chef de la diplomatie autrichienne Sebastian Kurz à Moscou les 4 et 5 mai. 

Флаги России, ЕС, Франции и герб Ниццы на набережной Ниццы - Sputnik France
L'UE encore encline aux sanctions antirusses
"Tout en respectant dans son ensemble la position de l'UE sur l'Ukraine, l'Autriche figure néanmoins parmi les adversaires de la confrontation prolongée avec la Russie et du durcissement des sanctions. Cette position est partagée par de nombreuses personnalités politiques et sociales autrichiennes et par la plupart des entrepreneurs. Les institutions bancaires, le secteur industriel, les entreprises actives dans la sphère des services et le tourisme n'envisagent pas de réduire leurs activités en Russie et ne cachent pas leur intérêt à voir les relations entre la Russie et l'UE se normaliser au plus vite", lit-on dans un communiqué mis en ligne sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Austria's Minister for Foreign Affairs and Integration Sebastian Kurz speaks at the International conference on the humanitarian impact of nuclear weapons, on December 8, 2014 in Vienna - Sputnik France
Le ministre autrichien des AE se rendra à Moscou pour évoquer l'Ukraine
Moscou souligne que les "relations entre la Russie et l'Autriche se développent de manière positive et se caractérisent par un degré élevé de confiance mutuelle et de stabilité".

"Les dirigeants des deux pays mettent l'accent sur leur intérêt commun à promouvoir le dialogue politique, à élargir les échanges économiques et commerciaux, ainsi que la coopération en matière d'investissement et d'innovation et à multiplier les contacts culturels et scientifiques", souligne le communiqué. 

Sebastian Kurz a auparavant fait savoir que Vienne ne soutenait pas la proposition de proroger les sanctions contre la Russie et que la décision de l'UE à ce sujet devait dépendre de la situation en Ukraine.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала