Charlie Hebdo reçoit le prix de la liberté d'expression du PEN

© REUTERS / Carlo AllegriAn NYPD armored vehicle sits outside the PEN Literary Awards at the American Museum of Natural History in New York,, May 5, 2015.
An NYPD armored vehicle sits outside the PEN Literary Awards at the American Museum of Natural History in New York,, May 5, 2015. - Sputnik France
La rédaction de Charlie Hebdo a été récompensée aux Etats-Unis "pour son courage".

L'association mondiale d'écrivains PEN a décerné à Charlie Hebdo le prix "courage et liberté d'expression" quatre mois après l'attaque terroriste qui avait coûté les vies de 12 membres de la rédaction du journal.

La récompense de l'association, qui a pour vocation de défendre les écrivains à travers le monde, a été remise à Gérard Biard, rédacteur en chef de l'hebdomadaire satirique, et Jean-Baptiste Thoret, critique de cinéma du journal, lors d'un dîner de gala au Musée d'Histoire naturelle de New York, placé pour l'occasion sous haute surveillance.

En recevant le prix, Gérard Biard a déclaré que la peur était "l'arme la plus puissante des extrémistes religieux".

"Ils ne veulent pas que nous écrivions et que nous dessinions. Nous devons écrire et dessiner. Ils ne veulent pas que nous pensions et que nous riions. Nous devons penser et rire. Ils ne veulent pas que nous débattions. Nous devons débattre. En étant ici ce soir, nous contribuons à les désarmer", a expliqué le journaliste.

French satirical newspaper Charlie Hebdo's cartoonist Luz - Sputnik France
Charlie Hebdo: Luz ne dessinera plus le prophète Mohamed
La décision d'attribuer cette récompense du PEN à Charlie Hebdo a été vivement critiquée par certains membres de l'organisation. Dans une lettre ouverte diffusée auparavant sur Internet, plus de 200 écrivains ont dénoncé "l'intolérance culturelle" de Charlie Hebdo et sa promotion des "sentiments anti-islam, anti-Maghreb, anti-arabe déjà courants dans le monde occidental".

En répondre à ces détracteurs, M.Biard a affirmé que son journal "avait combattu le racisme depuis le tout début". Il a également appelé chaque "citoyen du monde" à "se lever contre l'obscurantisme politique et religieux".

"Plus nombreux nous serons, plus faibles ils seront", a-t-il lancé sous les applaudissements.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала