Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Russie se dit prête à une coopération égale avec les Etats-Unis

© Ministère russe des Affaires étrangères / Aller dans la banque de photosВстреча главы МИД РФ С. Лаврова и госсекретаря США Дж.Керри
Встреча главы МИД РФ С. Лаврова и госсекретаря США Дж.Керри - Sputnik France
S'abonner
Moscou est prêt à reprendre la coopération avec Washington, mais uniquement sur la base de l'équité et de l'égalité en droit, indique un communiqué de la diplomatie russe publié mardi.

La Russie est prête à relancer une coopération constructive avec les Etats-Unis tant sur une base bilatérale que sur la scène internationale, mais cette coopération doit reposer sur les principes de l'équité et de l'égalité en droit et s'exercer sans aucune tentative de diktat et de coercition, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué diffusé à l'issue de négociations entre Sergueï Lavrov et John Kerry à Sotchi.  

Встреча главы МИД РФ С. Лаврова и госсекретаря США Дж.Керри - Sputnik France
Kerry: "tenir ouvertes les lignes de communication Russie-USA"
"Les chefs de diplomatie ont eu un entretien franc et prolongé sur un large éventail de questions d'intérêt mutuel. Sergueï Lavrov a souligné que Moscou n'était pas responsable de la crise actuelle dans ses relations avec Washington. La Russie est prête à une coopération constructive avec les Etats-Unis aussi bien sur le plan bilatéral que sur la scène internationale où nos pays assument une responsabilité particulière en matière de sécurité et de stabilité dans le monde", lit-on dans le communiqué.  

Le document souligne que toute coopération entre les deux pays "n'est possible que sur la base de l'équité et de l'égalité en droit, sans aucune tentative de diktat et de coercition". 

Le secrétaire d'Etat John Kerry a rencontré mardi à Sotchi le président russe Vladimir Poutine et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Selon le chef de la diplomatie américaine, ces rencontres ont porté sur "les questions clés de l'agenda international, dont les négociations avec l'Iran, la situation en Syrie et le conflit en Ukraine".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала