Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Ukraine: l'Occident lance une campagne sur Twitter pour promouvoir un rapport anti-Poutine

© Sputnik Host Photo Agency / Vitayi Belousov / Aller dans la banque de photosСовместная пресс-конференция президента РФ В.Путина и канцлера Германии А.Меркель
Совместная пресс-конференция президента РФ В.Путина и канцлера Германии А.Меркель - Sputnik France
S'abonner
Incapables de trouver des preuves de la présence militaire russe en Ukraine, les médias occidentaux ont déclenché sur les médias sociaux un déluge de rhétorique antirusse et d'allégations gratuites.

Cette fois-ci, il s'agit d'une campagne lancée récemment sur Twitter en vue de promouvoir le rapport intitulé "Putin. War" (Poutine. Guerre) évoquant les faits présumés d'implication de militaires russes dans le conflit dans le Donbass. Le document en question a été écrit par Boris Nemtsov, figure de proue de l'opposition anti-Kremlin assassiné fin février en plein centre de Moscou.

Bien que M.Nemtsov n'ait pas pu finir son rapport lui-même, un groupe de journalistes, économistes et personnalités politiques d'opposition russe ont achevé son travail et publié le document. Suite à la diffusion du rapport en Russie, le think-tank américain Atlantic Council, qui présentera sa version anglaise le 28 mai à Washington, a ouvertement invité tout le monde à partager le hashtag #PutinAtWar.

Il convient de noter que l'Atlantic Council a des liens étroits avec le département d'Etat américain: son conseil d'administration comprend, entre autres, Henry Kissinger, Madeleine Albright, Robert Gates, Colin Powell ou bien Condoleezza Rice. Le président actuel de l'organisation Jon M. Huntsman a par le passé occupé le poste d'ambassadeur américain à Singapour et en Chine.

Un nombre de comptes Twitter, tels que @DamonMacWilson, @ElliotHiggins ou @Newcaster_EN à titre d'exemple, ont déclenché un véritable déluge de messages faisant la promotion du rapport rédigé par Nemtsov. Détail intéressant, le compte @Newcaster_EN a été en sommeil depuis le 1er mars avant de se réveiller juste après la parution du rapport pour tirer des salves de tweets.

Dans le même temps, le compte @ElliotHiggins, qui était toujours actif, se concentrait jusqu'à présent sur les élections législatives en Grande-Bretagne, les activités de l'Etat islamique et la violation des droits de l'homme au Proche-Orient.

Pour le moment, le hashtag #PutinAtWar a été utilisé environ 1.500 fois en moins de 24 heures. Force est de constater que l'Atlantic Council, ou n'importe quelle autre organisation ayant donné naissance à ce hashtag, sait instrumentaliser les médias sociaux en vue d'implémenter l'agenda antirusse.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала