Député allemand: "échec total" des tentatives de réforme en Ukraine

© REUTERS / Ina FassbenderUkraine's President Petro Poroshenko
Ukraine's President Petro Poroshenko - Sputnik France
La réalisation de réformes en Ukraine a du plomb dans l'aile, selon un parlementaire allemand.

Les tentatives de mettre en œuvre des réformes en Ukraine échouant lamentablement, Kiev ne réussira jamais à obtenir le soutien financier de l'UE ni à en devenir pays membre, déclaré jeudi le député du Bundestag allemand Karl-Georg Wellman.

Ukrainian President Petro Poroshenko speaks during a news conference after a meeting with EU top official in Kiev April 27, 2015 - Sputnik France
L'Ukraine s'effondre, selon le New York Times
"L'Ukraine n'a aucune chance de devenir membre de l'UE lors des deux prochaines années, cela doit être clair. Il s'agit d'un processus de longue haleine. Le problème, c'est que les tentatives de mettre en œuvre des réformes en Ukraine échouent lamentablement. Nous avons l'impression que l'actuel gouvernement ukrainien  n'est pas suffisamment fort pour faire adopter les réformes nécessaires par le parlement. Nous avons besoin de réformes fondamentales permettant de créer un système tout à fait nouveau. Je crains que l'Occident ne soit pas assez motivé pour agir en Ukraine comme il le fait actuellement en Grèce", a indiqué le parlementaire dans une interview accordée à la chaîne télévisée ARD.

Parallèlement au conflit armé qui sévit dans le pays, l'économie ukrainienne est au bord du gouffre. En dépit de l'assistance financière apportée par l'Occident, notamment par le FMI, l'Ukraine ne parvient pas toujours à rétablir sa situation économique. Les autorités de Kiev sont allées jusqu'à déclarer que les 5 milliards de dollars d'aide financière versés par le FMI en mars 2015 ne suffiraient pas à assurer une reprise économique du pays.

Денежные купюры и монеты США и Украины - Sputnik France
Ukraine: la patience des créanciers étrangers est à bout

Les appels du premier ministre Arseni Iatseniouk à investir en Ukraine risquent de rester lettre morte.

Selon le quotidien autrichien Die Presse, les créanciers étrangers sont plutôt sceptiques: Kiev n'a pas mené à bien les réformes structurelles promises et n'a pas pris de mesures anti-corruption efficaces. Le journal rappelle également que la monnaie nationale ukrainienne — la hryvnia — s'est considérablement dépréciée ces derniers mois, entraînant le pouvoir d'achat de la population dans sa chute.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала