Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

L'Allemagne et la France veulent "intimider" la Russie

© AP Photo / Michael SohnA Leopard 2 tank is pictured during a demonstration event held for the media by the German Bundeswehr in Munster near Hannover, Germany. (File)
A Leopard 2 tank is pictured during a demonstration event held for the media by the German Bundeswehr in Munster near Hannover, Germany. (File) - Sputnik France
S'abonner
Pendant de longues années l'Allemagne a vendu et recyclé ses chars, mais la situation en Ukraine a poussé les autorités allemandes à revoir leur politique militaire, écrit le quotidien allemand Die Welt.

T-14 Armata - Sputnik France
Paris et Berlin veulent créer un char capable de défier le T-14 Armata
Le journaliste Thorsten Jungholt souligne que pour "intimider" la Russie, l'Allemagne va augmenter ses troupes blindées, moderniser sa flotte et se pencher sur un nouveau véhicule militaire avec la France.

Ces dernières années l'Allemagne n'utilisait plus ses chars que dans des publicités, note Thorsten Jungholt, collaborateur de Die Welt. De son côté, la Russie ne recyclait pas mais modernisait les siens. A l'heure actuelle, la Russie compte élaborer une nouvelle génération de véhicules militaires, dont les premiers prototypes ont été vus à Moscou le 9 mai.

Le journaliste rappelle qu'en vingt ans, la Bundeswehr a réduit le nombre de ses chars Léopard 2 de 2 125 à 225 unités. Ces derniers n'ont participé à aucun conflit et le scénario de défense militaire était considéré comme improbable après la fin de la Guerre froide.

Armata main battle tank - Sputnik France
10 raisons qui prouvent que le T-14 Armata est un superchar
Le gouvernement allemand a réalisé qu'on ne pouvait réagir à la politique de la Russie seulement par des efforts diplomatiques et des sanctions économiques: l'"intimidation" militaire est aussi nécessaire. C'est pourquoi sous la pression du parlement, la ministre allemande de la Défense a décidé d'augmenter le nombre de chars de 100 unités, de moderniser la flotte et d'élaborer un nouveau véhicule de combat conjointement avec la France.

Selon Thorsten Jungholt, cela confirme que la réduction des forces blindées allemandes était une erreur et démontre une "politique de sécurité responsable dans un contexte où l'ordre mondial s'écroule".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала