Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

EI: l'Iran prêt à faire face

© REUTERS / StringerSmoke rises due to what activists said was shelling from Islamic State fighters on Palmyra city, Syria May 19, 2015
Smoke rises due to what activists said was shelling from Islamic State fighters on Palmyra city, Syria May 19, 2015 - Sputnik France
S'abonner
L'Iran doit renforcer son armée pour contrer la menace émanant du groupe djihadiste Etat islamique, prévient le commandant de l'armée de terre iranienne.

Le commandant de l'armée de terre iranienne, le général de brigade Ahmad-Reza Pourdastan a appelé à l'état d'alerte maximum des forces armées de l'Iran, vu un regain d'activité des djihadistes de l'Etat islamique (EI) en Syrie et leur forte concentration sur le territoire de l'Irak voisin.

Combattants de l'EI - Sputnik France
L'EI affirme pouvoir obtenir prochainement la bombe atomique
"Les terroristes de l'EI se trouvent déjà tout près de nos frontières. Tout récemment encore, ils ont tenté d'amener des armements aux frontières de l'Iran. Aussi, nos gardes-frontière et les Gardiens de la révolution doivent-ils être mis en état d'alerte maximum", a déclaré le général. 

Et d'ajouter qu'il fallait acheter des chars, des véhicules de transports et remettre en état les hélicoptères de l'armée.

"Nous devons faire face à une nouvelle forme de menace dans la région. Les groupes terroristes sont près de nos frontières. Aujourd'hui, la bataille sera terrestre", a-t-il affirmé. 

Le diplomate et politologue iranien Seyed Hadi Afghahi a fait remarquer à Sputnik que nul n'ignorait aujourd'hui que l'EI bénéficiait d'un certain soutien militaire de la part des Etats-Unis.

A car is engulfed by flames during clashes in the city of Ramadi, May 16, 2015 - Sputnik France
Ramadi aux mains de l'EI: les USA doutent de la volonté des Irakiens de se battre
"Les preuves n'en manquent pas, dont l'attaque des djihadistes contre Palmyre. On se demande comment, en effet, les troupes de l’EI se trouvant à Ar-Raqqa et à Deir ez-Zor (ces deux villes situées à plus de 150 km de Palmyre, ndlr) ont pu gagner si facilement cette ville en colonne de 300 m avec des chars et autres blindés  et la prendre sous son contrôle. Ou comment plus tôt, une colonne paramilitaire de l'EI se trouvant à Ar-Raqqa a-t-elle réussi à s'emparer de la ville de Ramadi, en y exterminant des centaines de civils, alors que la coalition internationale, conduite par les Etats-Unis, l'observait sans rien entreprendre pour sauver les citadins? Tout cela porte à croire que les Etats-Unis se tiennent derrière les actions de l'EI. Aussi, doit-on être vigilant".

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала