Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Suède: l'Otan lance des exercices aériens d'envergure

© Photo mil.noArctic Challenge Exercise
Arctic Challenge Exercise - Sputnik France
S'abonner
115 chasseurs de neuf pays patrouilleront l'espace aérien et imiteront des attaques contre l'aviation ennemie.

Les exercices aériens Arctic Challenge Exercise 2015 engageant 3.600 militaires et 115 avions de cinq pays de l'Otan (Etats-Unis, Grande-Bretagne, France, Norvège, Pays-Bas), ainsi que de la Suède, de la Finlande et de la Suisse ont commencé lundi dans le nord de la Suède, a annoncé le ministère suédois de la Défense.

Selon le scénario des exercices qui se dérouleront jusqu'au 5 juin, 115 avions de neuf pays dont des chasseurs JAS-39 Gripen suédois, F-18 finlandais et F-16 norvégiens patrouilleront l'espace aérien et imiteront des attaques contre l'aviation ennemie. Jusqu'à 100 avions pourront voler simultanément dans les airs.

Les militaires s'entraîneront également à coopérer dans le cadre d'opérations de paix sous l'égide de l'Onu. 

"Nous devons renforcer notre potentiel militaire et cette coopération sert à améliorer notre préparation au combat", a déclaré le premier ministre suédois Stefan Löfven.

Il s'agit de la deuxième édition des exercices Arctic Challenge Exercise. La première édition a réuni les militaires norvégiens, suédois, finlandais, britanniques et américains en 2013.

Les Suédois ne sont pas tous favorables à la tenue des exercices d'envergure avec la participation de l'Otan dans le nord du pays. Les représentants du secteur touristique, du peuple autochtone des Samis (Lapons), ainsi que les pacifistes s'opposent à l'organisation des manœuvres. Les partis suédois de l'environnement et de gauche dénoncent aussi la politique suédoise de rapprochement avec l'Alliance.

"Ces exercices signifient que le gouvernement nous rapproche peu à peu de l'Otan sans demander l'avis du peuple suédois", a déclaré le dirigeant du Parti de gauche Jonas Sjöstedt.

Selon des récents sondages, 37% des Suédois se prononcent contre l'adhésion de leur pays à l'Otan, alors que 31% sont favorables à cette idée.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала