Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Israël frappe Gaza en représailles à un tir de roquettes

© Flickr / United Nations PhotoPalestinians collect their belongings from under the rubble of a residential tower, which witnesses said was destroyed by an Israeli air strike in Gaza.
Palestinians collect their belongings from under the rubble of a residential tower, which witnesses said was destroyed by an Israeli air strike in Gaza. - Sputnik France
S'abonner
Mardi, les combattants palestiniens ont tiré cinq roquettes sur le territoire israélien.

Les forces aériennes israéliennes ont lancé mercredi matin un raid aérien dans la bande de Gaza en réponse à un tir de roquettes sur le territoire de l'Etat hébreu, a annoncé le porte-parole de Tsahal Peter Lerner.

Selon M.Lerner, les frappes ont été effectuées contre "quatre infrastructures terroristes" situées dans l'enclave palestinienne. Des sources locales ont déclaré aux journalistes que les attaques avaient visé des camps d'entraînement du mouvement Hamas. Aucune victime n'a été recensée pour l’heure.

Palestinian protestors walk with their national flag during a demonstration on a hill in the West Bank village of Bilin in front of the Israeli settlement of Modiin Illit (background) on February 27, 2015 - Sputnik France
"Netanyahu va payer cher pour son intransigeance"
Mardi 26 mai, les combattants palestiniens de Gaza ont tiré cinq roquettes contre le territoire israélien. L'un des projectiles a explosé dans la zone d'Ashdod, dans le sud du pays, sans occasionner aucun blessé ou dommage.

Jusqu'à présent, aucun mouvement palestinien n'a revendiqué le tir. Dans le même temps, le porte-parole de Tsahal a déclaré que le Hamas, de facto au pouvoir à Gaza, "assumait une responsabilité directe dans l'agression contre la population civile israélienne".

Le tir de roquettes palestinien de mardi était le troisième depuis l'entrée en vigueur du cessez-le feu qui a mis fin à 50 jours de guerre à l'été 2014, pendant lesquels près de 2.200 Palestiniens ont trouvé la mort, en majorité des civils. Côté israélien, 73 personnes sont mortes, en majorité des soldats.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала