Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Référendum sur l'UE: le projet de loi soumis au parlement britannique

S'abonner
Le gouvernement de David Cameron a soumis jeudi au parlement britannique un projet de loi sur le référendum concernant la présence du Royaume-Uni dans l'UE.

Le gouvernement britannique a soumis au parlement un projet de loi prévoyant la tenue d'un référendum sur la sortie de l'UE.

"Le projet de loi gouvernemental doit être examiné en deuxième lecture le 9 juin 2015. Ce texte a été soumis au parlement le 28 mai 2015. Cette démarche étant considérée comme la première lecture, aucun débat n'est tenu à ce stade", lit-on dans le projet de loi mis en ligne sur le site du parlement britannique. 

British PM David Cameron - Sputnik France
GB: Cameron réaffirme vouloir tenir un référendum sur le retrait de l'UE

Selon le document, les personnes ayant le droit de vote aux élections générales pourront prendre part au référendum. Par contre, les citoyens âgés de 16 et 17 ans autorisés à participer au référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, ainsi que les migrants provenant des pays de l'UE et ayant le droit de voter aux élections régionales ne pourront pas se rendre aux urnes.

Le premier ministre David Cameron estime que la Grande-Bretagne a tout intérêt à rester membre de l'Union européenne, mais à condition que cette dernière soit réformée. Le chef du gouvernement est parti jeudi pour rencontrer ses homologues européens et évoquer avec eux une modification éventuelle des conditions de la présence du Royaume-Uni dans l'UE.

Britain's Prime Minister David Cameron - Sputnik France
Grande-Bretagne: Cameron prône la sortie de l'UE

M. Cameron n'a pas fourni le détail des réformes réclamées. On sait seulement que Londres refuse de soutenir la thèse du "renforcement de l'union des peuples d'Europe", exige l'établissement d'un contrôle sur la migration à l'intérieur de l'UE et insiste sur l'élargissement des pouvoirs des autorités nationales en ce qui concerne le blocage des projets de loi européens et la limitation de l'ingérence de Bruxelles dans l'économie des pays de l'UE.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала