Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Bill Gates: une pandémie peut faire 33 millions de morts en 250 jours

© AFP 2021 TOBIAS SCHWARZUS billionaire philanthropist Bill Gates of the Bill & Melinda Gates Foundation is pictured at an interview with AFP in Berlin on January 27, 2015 where he attends the donor conference of the Gavi Alliance, a public-private partnership bringing vaccines to poor countries.
US billionaire philanthropist Bill Gates of the Bill & Melinda Gates Foundation is pictured at an interview with AFP in Berlin on January 27, 2015 where he attends the donor conference of the Gavi Alliance, a public-private partnership bringing vaccines to poor countries. - Sputnik France
S'abonner
Selon l'ex-PDG de Microsoft Bill Gates, les maladies infectieuses sont plus dangereuses pour l'humanité qu'une guerre nucléaire, une éruption volcanique ou un astéroïde.

Actors parade on a street after performing at Anono school, during an awareness campaign against Ebola in Abidjan September 25, 2014 - Sputnik France
Ebola: plus de 26.000 cas recensés en Afrique
Un virus peut faire 770.000 morts dans le monde en cent jours et près de 33 millions de morts en 250 jours en cas de scénario défavorable, a déclaré Bill Gates dans une interview publiée mercredi par le groupe Vox Media.

Le milliardaire et philanthrope américain de 59 ans a évalué les dangers potentiels pour l'humanité en parlant de ses plus grandes peurs. Il a annoncé avoir créé un groupe scientifique de modélisation des maladies.

Пекин, граффити на тему гриппа H1N1 - Sputnik France
Le virus H1N1 fait plus de 1.900 morts en Inde
Selon différentes sources, la pandémie de la fameuse "grippe espagnole" a fait de 20 à 100 millions de morts à l'issue de la Première Guerre mondiale (de 1918 à 1919). Mais de nos jours cinquante fois plus de gens traversent les frontières qu'en 1918. Ainsi, la propagation des virus est beaucoup plus rapide qu'auparavant. "La grippe H1N1 s'est propagée dans le monde entier en 2009 avant même que nous n'apprenions son existence", a noté le milliardaire.

D'après M.Gates, les risques de déclenchement d'une guerre nucléaire sont moindres, au moins ces prochaines années, alors que la menace d'une épidémie globale lui semble assez probable.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала