Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Nucléaire coréen: Pyongyang accuse Washington de mentir

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosГорода мира. Пхеньян
Города мира. Пхеньян - Sputnik France
S'abonner
Les Etats-Unis ont récemment déclaré que la Corée du Sud refusait de discuter de la dénucléarisation de la péninsule coréenne.

La Corée du Nord a accusé les Etats-Unis de mentir suite à la déclaration de Washington selon laquelle Pyongyang refuse de relancer les négociations sur le problème nucléaire coréen, a annoncé dimanche l'agence coréenne KCNA se référant au ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Центральная площадь Пхеньяна - Sputnik France
Pourquoi le scénario iranien ne fonctionnera pas avec la Corée du Nord

"Les Etats-Unis, le Japon et la Corée du Sud ont récemment essayé de tromper l'opinion publique en affirmant qu'ils préconisent le dialogue et que nous le refusons", a indiqué le ministère.

Selon la diplomatie nord-coréenne, Pyongyang insiste depuis longtemps sur la reprise des négociations sans aucun préalable, mais les Etats-Unis cherchent à poser des conditions. Le ministère a également rappelé que Washington avait refusé la proposition nord-coréenne de renoncer aux exercices militaires sur la péninsule de Corée en échange de l'arrêt des essais nucléaires par Pyongyang. "A présent, il est trop tard", ajoute le ministère.

Военнослужащие КНДР - Sputnik France
Journal nord-coréen: un conflit militaire avec les USA "inévitable"

"Nos armes nucléaires représentent une force de dissuasion permettant de faire face à la menace nucléaire américaine et au risque d'une agression militaire auquel nous sommes toujours exposés", a déclaré le ministère.

Lancées en 2003 à Pékin, les négociations à six (Chine, deux Corées, Etats-Unis, Japon et Russie) sur le nucléaire nord-coréen ont été suspendues à la fin de 2008. La Corée du Nord s'est proclamée puissance nucléaire en 2005 et a mené des tests nucléaires souterrains en 2006, en 2009 et en 2012 s'attirant des sanctions de l'Onu. 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала