Visite express de Marine Le Pen à Moscou

© SputnikMarine Le Pen en visite à Moscou
Marine Le Pen en visite à Moscou - Sputnik France
La semaine dernière Marine Le Pen avait été aperçue aux alentours de la Douma d'État, Chambre basse du Parlement de Russie, près de la Place Rouge. Elle a rendu une visite impromptue à Serguei Narychkine, chef du parlement russe.

A l'issue de cette rencontre, la grande dame de la politique française a donné un bref commentaire a la télévision russe « Petersburg-Chaine 5 », en précisant que « la situation dans le monde exige que le parti de France numéro 1 qu'elle représente doit pouvoir discuter des thèmes si importantes que la crise ukrainienne, le Daesh et le danger d'actes terroristes dans les pays de l'Orient »

Marine Le Pen - Sputnik France
Marine Le Pen: le gouvernement français sous influence américaine
Comment voit-elle la proposition russe d'une fédéralisation de l'Ukraine et les sanctions européennes? Est-ce que cette visite a du bon, n'aurait-elle pas été singée sur le programme de l'UMP?

« Depuis déjà pas mal de temps, le Front National avait plutôt d'assez bons rapports avec la Russie, — commente haut fonctionnaire, homme politique et essayiste Ivan Blot, — Tout à fait à l'origine, c'est dû à un accord informel passé entre monsieur Jirinovski et Le Pen père. Depuis cette époque-là il y a des échanges qui se font, Marine Le Pen avait été reçue déjà une fois à la Douma par monsieur Narychkine en tant que parlementaire.

Je sais par d'autres informations que Marine Le Pen était très inquiète parce qu'elle avait remarqué que Monsieur Sarkozy prenait aussi des positions favorables à la Russie, son rêve serait d'avoir le monopole « des bonnes relations avec la Russie ». Ce monopole n'est pas possible. Même indépendamment du point de vu russe, vous avez beaucoup de députés de l'UMP qui sont très favorables à un rapprochement avec la Russie, comme monsieur Thierry Mariani par exemple ou monsieur Myard… »
Une autre question qui hante les esprits — certaines difficultés financières rencontrées par le FN qui aurait, selon les sources médiatiques fiable, emprunté à une banque russe plus de 9 million de dollars. On sait également que, selon le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, il existe « une certaine frilosité des banques françaises ».

French President Francois Hollande pauses, as he delivers his speech at the 30th annual dinner held by the French Jewish Institutions Representative Council - Sputnik France
Sondage: Hollande moins populaire que Sarkozy et Marine Le Pen
« Je crois que c'est vrais, — nous confirme Ivan Blot, — Les banques françaises sont très réticentes à prêter au FN parce qu'elles reçoivent des ordres du gouvernement. Les banques en France sont très soumises au gouvernement, nous sommes un pays très socialiste et les banques obéissent au gouvernement. Quand il y a un coup de fil de l'Elysée à une banque, la banque se garde bien ensuite d'accorder un prêt, même si ce n'est pas très conforme à l'économie de marché libre et à la concurrence entre les banques. Que Marine le Pen ait emprunté à une banque russe (j'ai le même bruit que vous, je n'ai pas de preuves mais ce n'est pas du tout impossible), ça n'a rien à voir avec l'Etat russe. Ce n'est pas parce qu'une banque russe prête de l'argent au FN, que la Fédération de Russie est mêlée à ça, c'est une histoire de banque privée avec un client privé, c'est tout. Ça aurait dû normalement se faire en France. »

Marine avec son complexe Parricide cherche à s'attirer de nouvelles grâces de son électorat par le biais de Moscou, Moscou étant très à la mode, très dans le vent pour cette partie la droite forte. Ce dernier temps, plus qu'avant, la droite regarde du côté de Moscou, on peut citer le Club de soutien au Donbass ou le Club de l'horloge et d'autres organismes français qui voient un peu en Moscou le phare du développement à suivre pour la France. Serais-ce exagéré de la part de Marine le Pen de dire que le FN serait l'une des principales forces politiques en Europe?

« C'est quand même assez exagéré, — livre son sentiment Ivan Blot, — Ce n'est pas l'une des principales forces politiques en Europe. Il y a le parti conservateur anglais, la CDU allemande… je pourrai vous en énumérer beaucoup qui sont bien plus forts que le Front National.

A protester holds signs during a demonstration against the Transatlantic Trade and Investment Partnership (TTIP), a proposed free trade agreement between the European Union and the United States, in Munich April 18, 2015. - Sputnik France
"Non au Tafta!": Marine Le Pen part en guerre contre le traité transatlantique
N'oubliez pas qu'aux dernières départementales le Front National n'est pas parvenu à s'emparer d'un seul département. Il est vrai qu'ils font des bons scores de l'ordre de 20 à 30%, ils ne sont toujours pas à la tête d'un département. On va voir s'il va s'emparer d'une région, pour l'instant il y a quelques petites mairies c'est tout. C'est un parti qui n'est pas négligeable, l'UMP et le Parti Socialiste ont beaucoup plus d'élus et pour l'instant sont plus importants que le FN. C'est exagéré ce qu'elle dit! »

Autre déclaration de taille venant de Marine le Pen a alerté les medias: d'après ses dires, le gouvernement de Hollande ainsi que le précédent gouvernement, donc celui de Nicolas Sarkozy, sont très influencés par la politique des Etats-Unis. Et c'est ce qui peut nous intéresser, car cela représente clairement un signal que la vision multipolaire du monde que propose aujourd'hui la Russie est une leçon de l'indépendance géopolitique que l'on peut proposer et que peut être la France pourrait suivre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала