Parquet belge: l'Allemagne ferait de l'espionnage au profit des USA

© East News imago/Christian OhdeEspionnage américano-allemand
Espionnage américano-allemand - Sputnik France
Le parquet belge va engager une enquête en vue d'établir si les services de renseignement allemands pratiquent l'espionnage électronique contre des sociétés et des administrations belges pour le compte des Etats-Unis.

Le parquet belge a décidé d'ouvrir une enquête sur les informations selon lesquelles les services de renseignement allemands pourraient espionner des sociétés et des administrations belges au profit de l'Agence de sécurité nationale des Etats-Unis (NSA), a annoncé lundi la chaîne de télévision RTBF.

Bundersnachrichtendienst - Sputnik France
Espionnage en Allemagne: le plus grand opérateur de téléphonie impliqué

Selon la chaîne, le renseignement allemand aurait placé sous surveillance 134 lignes internet dans 30 pays du monde. Toutes ces lignes se croisent à Francfort, ce qui permet aux services allemands de "travailler tranquillement chez eux", rapporte RTBF.

Ces lignes seraient utilisées principalement par de grandes sociétés et des administrations publiques, si bien qu'il y a lieu de parler d'un banal cas d’espionnage économique et politique, affirme la chaîne, citant des experts.

"Il y a donc quand même des soupçons que cela ne concerne pas la lutte contre le terrorisme, mais qu'il s'agisse plutôt d'espionnage, ou bien politique, ou bien économique", estime Stefaan Van Hecke, député du parti écologique néerlandophone Groen.

L'hebdomadaire Der Spiegel a annoncé mi-avril que la NSA utilisait les moyens techniques du Service fédéral de renseignement allemand (BND) pour espionner des responsables politiques français et autrichiens, ainsi que de grandes sociétés européennes.

Le Parti social-démocrate d'Allemagne a exigé que la chancelière Angela Merkel présente d'ici le 8 juin la liste complète — établie par les Américains — des personnes physiques et morales surveillées. Il s'agit de près de 400.000 numéros de téléphone appartenant à des sociétés, des administrations, des ministères et des responsables politiques européens.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала