Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Des Casques bleus accusés d’abus sexuels

© Photo UN Photo/Marco DorminoLes Casques bleus de l'Onu en Haïti
Les Casques bleus de l'Onu en Haïti - Sputnik France
S'abonner
Les Casques bleus des Nations unies au centre du scandale d'abus sexuels sur femmes et enfants.

En Haïti, au Liberia et dans d’autres pays, les Casques bleus de l'Onu se livraient à l'exploitation sexuelle des femmes et des enfants, en leur proposant en échange des biens comme de la nourriture ou des médicaments, révèle un rapport dont les agences occidentales ont obtenu copie. 

Французские солдаты в Банги (ЦАР). 5 декабря 2013 года - Sputnik France
Abus sexuels en Centrafrique : des soldats français visés par une enquête
Le projet de rapport rédigé par le Bureau des services de contrôle interne des Nations unies indique qu'entre 2008 et 2013, 480 cas d'exploitation sexuelle ont eu lieu, le tiers des victimes des agressions présumées étant des mineurs âgés de moins de 18 ans. 

Selon le Bureau, le plus grand nombre de délits du genre ont été enregistrés en République démocratique du Congo, au Liberia, en Haïti et au Soudan du Sud.

D'après le rapport, les femmes des régions rurales étaient motivées par la faim, le manque d'abris ou encore l'obtention de biens comme des produits pour bébés ou des médicaments. En ville, elles désiraient obtenir des chaussures, des téléphones cellulaires, des ordinateurs portables ou encore du parfum.

Les victimes d'abus sexuels disent n'avoir eu d'autre choix que de collaborer, en échangeant des faveurs sexuelles contre des biens matériels. 

Le rapport constate que des soldats des missions de maintien de la paix déployées dans différents pays du monde ont eu des relations sexuelles de nature transactionnelle avec la population, alors qu’une telle pratique est formellement interdite.

Le Bureau des services de contrôle interne tire la conclusion selon laquelle l'exploitation sexuelle est grandement sous-évaluée, tout en reconnaissant que la lutte contre ce genre de délits est très complexe, notamment en raison de la confusion qui persiste sur le terrain quant à la différence entre le sexe transactionnel et les relations entre adultes consentants.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала