Une semaine de buzz politique: Nutella, cathos écolos et lois contestées

© East News IsopixRéseaux sociaux
Réseaux sociaux - Sputnik France
Ségolène Royal est devenue la nouvelle tête de turc du gouvernement français, remplaçant M.Valls qui était au centre d’une série de polémiques médiatiques la semaine dernière, marquée par le hashtag #vallsgate.

Le nouveau tapage de la semaine rime avec le précédent — #nutellagate. La ministre de l'Ecologie a appelé lundi sur Canal +au boycott de Nutella. Elle a expliqué que la fameuse pâte à tartiner contenait de l'huile de palme dont la fabrication rime avec déforestation et obésité.

Contrairement aux apparences, le hashtag #nutellagate n'a pas été créé pour railler Mme Royal. D'ailleurs, il n'est même pas né en France: à l'origine, c'était justement un outil des militants écologistes internationaux pour lutter contre Nutella. En reprenant cette tendance présente sur Twitter, elle a vite compris que ce qui est permis à un militant ne l'est pas forcement aux ministres. Il s'est vite révélé que la situation entourant Nutella n'était pas plus grave que chez les produits concurrents. Une vague de piques s'est alors abattue sur la ministre malchanceuse.

Les critiques ont vite dépassé les frontières, les Italiens n'ayant pas tardé à monter au créneau pour défendre leur patrimoine. Agnese Landini, femme du premier ministre Matteo Renzi, s'est par exemple fait filmer dans un bar à Nutella, pour le plus grand plaisir des internautes italiens.

Finalement, Ségolène Royal a publié un tweet d'excuse, évitant ainsi que le tort causé à sa réputation ne devienne irréversible, comme cela avait été le cas pour Manuel Valls il y a à peine quelques jours. L'équipe Com' de Ferrero peut donc sabler le champagne, à la grande déception des militants.

Le Pape François a endossé sa soutane de blogueur avec un sujet surprise: le changement climatique. Le plaidoyer pour l'écologie «Laudato si'» a été un des sujets les plus discutés.

Une initiative d'autant plus surprenante qu'en France, le discours écologique est perçu comme un monopole de la gauche, alors que la droite catholique traditionnaliste semble moins préoccupée par cette problématique. La marque du catho écolo de droite s'affirme ainsi de façon inattendue. La plupart des commentaires de la part des croyants ou athées sont positifs. Cette bonne nouvelle a permis de couvrir la polémique sur un enseignant d'un collège catholique suspendu après avoir montré une vidéo pornographique à ses élèves. Ce scandale est donc passé quasiment inaperçu par les blogueurs.

 

L'interminable discussion sur la loi #Macron, qui fatigue déjà tout le monde, cède le pas à une nouvelle bête noire: la loi renseignement. Comparée au Patriot Act adopté aux USA après les attentats du 11 septembre, elle est censée faciliter la surveillance des Français et étrangers. #pjlrenseignement sera votée la semaine prochaine

#occupyDGSI Levallois-Perret 21 Juin 12Hhttps://www.youtube.com/embed/zkDcHmVGsyQ

Posted by Mouvement Inter Luttes Indépendant on 18 Июнь 2015 г.

Pour appeler les anti-loi renseignement à la manif' de dimanche, le hashtag #occupyDGSI a été créé.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала