Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Destitution de Ianoukovitch: le parlement ukrainien ouvre la boîte de Pandore

© Sputnik . Gleb GaranichPiotr Porochenko
Piotr Porochenko - Sputnik France
S'abonner
Le président ukrainien Piotr Porochenko redoute l'effet boomerang induit par la destitution de son prédécesseur, Viktor Ianoukovitch.

Le président Piotr Porochenko, qui a demandé à la Cour constitutionnelle de vérifier la conformité de la loi destituant son prédécesseur Viktor Ianoukovitch, est avant tout préoccupé par son propre sort, estime le directeur de l'Institut ukrainien d'analyse et de gestion politique, Rouslan Bortnik.

Плакат с изображением Виктора Януковича - Sputnik France
La destitution de Ianoukovitch est-elle légitime?
La loi "Déchéance de Viktor Ianoukovitch du titre de président de l'Ukraine" est entrée en vigueur le 18 juin 2015. Le projet de loi avait été soumis à l'approbation de la Rada suprême (parlement monocaméral) le 29 janvier dernier. La loi avait été adoptée le 4 février, puis transmise au président Piotr Porochenko pour signature le 9 février. Samedi dernier, le président ukrainien a demandé à la Cour constitutionnelle de vérifier la conformité de loi à la Constitution.

Viktor Ianoukovitch - Sputnik France
Ukraine: Ianoukovitch officiellement déchu du titre de président
"La transmission de la loi à la Cour constitutionnelle afin de confirmer une nouvelle fois son bien-fondé n'est qu'une fausse excuse", a déclaré Rouslan Bortnik, ajoutant que la loi ne correspondait pas aux normes démocratiques et n'obtiendrait pas le soutien de l'Europe.

Selon M.Bortnik, le président ukrainien Piotr Porochenko est conscient qu'il risque de se retrouver dans la même situation que Viktor Ianoukovitch.

"Cette décision relève du domaine de la Constitution, pas de celui de la loi. C'est pourquoi il faut amender la Constitution. L'administration du président d'Ukraine comprend qu'on a ouvert la boîte de Pandore. Désormais, chaque président ukrainien sera persécuté après son départ, car il fera immanquablement l'objet de sérieux griefs politiques ", a indiqué M. Bortnik.

Le parlement ukrainien a démis Viktor Ianoukovitch de ses fonctions de président le 22 février 2014. La Rada suprême a modifié la Constitution et a fixé une élection présidentielle extraordinaire, à l'issue de laquelle Piotr Porochenko a été élu à la tête de l'Etat ukrainien avec 54,7% des suffrages. Viktor Ianoukovitch n'a alors pas fait l'objet d'une procédure d'impeachment.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала