Le Bourget et ses révélations franco-russes

© REUTERS / Pascal RossignolВоенный самолет Airbus A400M на парижском авиасалоне в Ле-Бурже
Военный самолет Airbus  A400M на парижском авиасалоне в Ле-Бурже - Sputnik France
Du jamais vu ! Le nouveau Le Bourget témoigne d’un rythme effréné de la concurrence dans le monde aéronautique. Ainsi donc le géant Airbus s’est dit prêt à produire bientôt 2, voire 3 avions par jour. Boeing ne le quitte pas d’une semelle en fourbissant ses armes. Et les Russes là-dedans ?

Xavier Moreau du cabinet de conseil international «Stratpol», un analyste français militaire travaillant dans la macroéconomie à Moscou nous raconte ses conclusions sur le Salon Aéronautique qui a pris fin à Paris.

Ouverture du Salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget - Sputnik France
Ouverture du Salon international de l'aéronautique et de l'espace du Bourget
Radio Sputnik. Au Bourget, les Russes ont présenté pour la première fois à l'échelle internationale, à l'étranger leurs avions intercepteurs de première ligne de 5ième génération, à savoir le T-50 qui ont, pour leur pendant exact, le F-22 et le F-35, avions américains appartenant à la classe 5ième génération. Quid de la 5ième génération?

Xavier Moreau. Ecoutez, j'espère que la technique française et russe est supérieure par rapport aux F-22 et F-35 made in US! Le F-22 est déjà un vieil avion qui ne fonctionne pas très bien. Un ch asseur américain de cette classe s'avère être très cher: il coûte à peu près 370 Millions de dollars, les heures de vol sont hors de prix! Et finalement on ne sait pas trop à quoi il sert! Il n'y a pas très longtemps, il a envoyé une bombe contre les positions de l'Etat islamique tandis que normalement c'est un chasseur des cibles aériennes.

Подготовка к открытию международной выставки Paris Air Show Le Bourget 2015 - Sputnik France
Le Bourget: Hollande laisse entrevoir "de bonnes nouvelles" commerciales
Pour parler en clair, il y a aujourd'hui 2 pays, capables de produire des avions compéitifs et efficaces: c'est la Russie et la France!

RS. Et que pensez-vous du programme Airbus? François Hollande a été présent le jour de l'ouveture et, hormis le Boeing parti en flèche, presqu'à la vertic ale, il y a eu aussi des prouesses de la part des tricolores… Qu'en dites-vous?

Xavier Moreau. Vous voulez parler du 400m? Honnêtement, c'est toujours un drame quand un avion s'écrase, mais souvenez-vous, il y a eu aussi un Superjet 100 qui s'est écrasé! C'est, bien malheureusement, le sort de l'aéronautique, c'est que ce n'est pas les voitures: quand un moteur tombe en panne, on ne peut se garer au bord de la route et s'arrêter. Et donc ça débouche souvent sur des drames! Mais je ne pense pas que cela remette en cause le projet 400m.

The 48th Paris Air Show at Le Bourget airport - Sputnik France
Le Bourget 2015 : interview exclusive du commissaire général du 51e SIAE
RS. En tant que francophiles, nous soutenons corps et âme les projets Airbus! Parlons un peu du duel entre Boueing et Airbus! Boeing peaufine et chérit les projets tout en plastic comme le Dreamliner, par exemple. U'en est-il d'Airbus et est-ce que d'après vous, le plastic a encore de beaux jours devant lui?

Xavier Moreau. Je ne suis pas vraiment un spécialiste mais je crois bien que l'avenir est aux m atériaux composites. D'ailleurs les Russes le savent très bien parce que désormais ils ont une compagnie à Obninsk qui s'appelle « Orpedtechnologie » qui travaille sur les matériaux composites à la fois pour le T-50 et pour les futurs avions de ligne comme le Superjet 100, j'imagine.

Donc pour ce qui est de la course entre Boeing et Airbus, vous avez raison de dire que c'est maintenant une course très spectaculaire et avec A380 Airbus a pris une bone longueur d'avance. Tout le reste après c'est des avions moyen courriers, etc. Qui sont beaucoup moins innovants que ne peut l'être un A380.

Сhasseur T-50 (PAK FA) - Sputnik France
Salon du Bourget 2015: la Russie présente en force
RS. Le Superjet 100 avec motorisation SAM 146 français du SAGEM. Y aura-t-il d'autres exemples de coproduction franco-russe?

Xavier Moreau. Je l'espère parce que les sanctions frappent de plein fouet ces projets de production et projets technologiques qui peuvent être très souvent à double destination à la fois civile et militaire. J'espère que les sanctions qui ont été prises injustement par l'UE ne vont pas torpiller une coll aboration qui est bien partie! J'ai bon espoir que les acteurs français fassent pression sur le gouvernement français justement pour mettre fin à ces sanctions. Aujourd'hui tous les projets stratégiques comme l'aéronautique, même s'ils ne sont pas directement militaires, peuvent être touchés par les sanctions.

Le Superjet 100 est un projet international, tout le monde le connaît mais même pour Airbus, on dit que c'est la France mais en fait c'est la France et l'Allemagne.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала