Obama: "Nous ne sommes pas guéris du racisme"

© REUTERS / Jim BourgStopped by police tape at the scene of a shooting where two men were shot at the intersection of West North Avenue and Druid Hill Avenue in West Baltimore
Stopped by police tape at the scene of a shooting where two men were shot at the intersection of West North Avenue and Druid Hill Avenue in West Baltimore - Sputnik France
En dépit des progrès réalisés en matière de lutte contre le racisme, la discrimination reste une réalité dans tous les secteurs de la vie des Américains, estime Barack Obama.

Les progrès faits par la société américaine en matière de lutte contre le racisme sont incontestables, ce problème n'étant toutefois pas encore complètement résolu, a déclaré lundi le président des Etats-Unis Barack Obama.

Police de Charleston - Sputnik France
USA: neuf morts dans une fusillade à Charleston
"Les relations interraciales se sont considérablement améliorées au cours de ma vie, de nouvelles possibilités se sont ouvertes", a fait remarquer le président dans une interview accordée dans le cadre de l'émission de radio "WTF with Marc Maron". L'entretien a été organisé suite à l'assassinat de neuf Afro-américains la semaine passée dans une église à Charleston (Caroline du Sud).

"La vérité est que la discrimination existe toujours dans chaque domaine de notre vie, cela fait partie de notre ADN (…). Nous ne sommes pas encore guéris de cela", a ajouté le chef de l'Etat américain.

Barack Obama considère que "ce n'est pas simplement la question de ne pas dire "nègre" en public parce que c'est impoli, ce n'est pas à cela que l'on mesure si le racisme existe toujours ou pas". Selon lui, "la société ne peut pas effacer du jour au lendemain ce qui s'est passé durant 200 ou 300 ans".

Le 17 juin, Dylann Roof a ouvert le feu pendant la prière dans l'église méthodiste africaine de Charleston, en Caroline du Sud, faisant neuf morts parmi les paroissiens. Le jeune homme a avoué que son acte était motivé par la haine raciale. Selon la Maison Blanche, Barack Obama prononcera la semaine prochaine un discours d'adieu aux obsèques de Clementa Pinckney, pasteur de l'église et membre du Sénat de Caroline du Sud.

 

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала