McCain voit rouge: les USA toujours dépendants des moteurs de fusées russes

© AP Photo / Matt YorkUS Sen. John McCain
US Sen. John McCain - Sputnik France
Le sénateur américain John McCain critique le commandement de l'Armée de l'Air US, qui n'arrive toujours pas à renoncer aux moteurs de fusées russes, l’accusant de soutenir Moscou.

M. McCain est dans tous ses états, car les États-Unis seront probablement contraints de dépenser des centaines de millions de dollars pour l'achat de moteurs de fusées russes

"Le sénateur veut mettre fin au besoin d'utiliser des moteurs russes pour effectuer des tirs spatiaux. Plusieurs de ses collègues républicains affirment que c'est techniquement impossible, mais McCain ne veut rien entendre", rapporte le site The Daily Beast.

D'après l'auteur de l'article, des centaines de millions de dollars des contribuables américains se retrouveront ainsi dans la poche de Moscou. Cette idée met M. McCain "hors de lui": il accuse ses collègues républicains de sponsoriser "les amis de Poutine", indique le site.

"Comment qui que ce soit peut même imaginer que nous désirons conserver notre dépendance envers les  moteurs de fusées russes, qui sont liés à la mafia corrompue de l'entourage de Vladimir Poutine?", a annoncé  le sénateur à Daily Beast

"Cependant, le plus probable est qu'il n'y aura pas d'alternative aux moteurs de fusées russes, du moins à court terme", affirme l'auteur de l'article.

Moteurs de fusées russes RD-180 - Sputnik France
Moteurs de fusées russes: les USA pris à leur propre piège
Pourtant, la Chambre des représentants des États-Unis a adopté en décembre 2014 un amendement, déposé par M. McCain, prévoyant d'interdire à United Launch Alliance (ULA), une société conjointe formée par Lockheed Martin et Boeing, d'utiliser les moteurs RD-180 fabriqués par le groupe russe Energomash jusqu'à 2019, au motif que cela violerait les sanctions américaines contre des responsables russes. Le Congrès a donc prélevé 220 millions de dollars  sur le budget fédéral pour concevoir de nouveaux moteurs américains.

Daily Beast précise que c'est Richard Shelby, membre du Parti républicain, chef du comité bancaire et sénateur des États-Unis pour l'Alabama, qui a proposé d'assouplir cette interdiction. John McCain a confié à Daily Beast qu'il "connaît les motifs"  de cette proposition, mais n'a cependant pas voulu entrer dans les détails.


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала