Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La Thaïlande va acheter trois sous-marins chinois

© AP Photo / J. Scott ApplewhiteA Chinese Navy submarine attends an international fleet review to celebrate the 60th anniversary of the founding of the People's Liberation Army Navy on April 23, 2009 off Qingdao in Shandong Province
A Chinese Navy submarine attends an international fleet review to celebrate the 60th anniversary of the founding of the People's Liberation Army Navy on April 23, 2009 off Qingdao in Shandong Province - Sputnik France
S'abonner
Le Comité des achats auprès de la Marine royale thaïlandaise a voté à la majorité des voies en faveur de l’achat de 3 sous-marins chinois, leur prix est de 355 millions de dollars chacun.

D’après le Bangkok Post se référant à une source au sein de la Marine royale, le choix a été motivé par “le rapport qualité-prix” des sous-marins chinois. La presse ne donne aucune précision sur le modèle des navires, mais le portail chinois Sina avait écrit que le ministre thaïlandais de la Défense, Prawit Wongsuwan, lors de sa visite en Chine, a apprécié l’une des nouveautés – le sous-marin S-20 (Type 041, classe Yuan, d’après la classification de l’OTAN).

Американский истребитель в Сирии - Sputnik France
La Thaïlande demande à Washington de retirer ses avions de Phuket

La Thaïlande était privée de sous-marins depuis 1951. A partir de 1990, la Marine royale a relancé des négociations sur l’achat de navires avec plusieurs pays: l’Allemagne, la Suède, la Corée du Sud et la Russie. Mais aucun contrat n’a été signé. En 2012, pour des raisons financières, l'achat de 2 sous-marins Type 206 de la marine allemande pour 220 millions de dollars américains a dû être annulé.

Si cette longue histoire d’achat arrive à se concrétiser enfin avec le contrat signé entre la Thaïlande et la Chine, cela permettra au Royaume de poursuivre la collaboration avec son vieil allié. Ces derniers temps, la Thaïlande accorde de plus en plus de préférence aux relations avec ses voisins asiatiques plutôt qu’avec les États-Unis. Rappelons qu’en février, les États-Unis ont réduit leur participation au plus grand exercice militaire multinational de la zone Asie-Pacifique, le Cobra Gold. En mai 2015, la Thaïlande a demandé aux États-Unis de retirer leurs avions et leurs soldats de l'île de Phuket.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала