Les Espagnols ne souhaitent plus la "mort aux Juifs"

© AP Photo / Francisco SecoIn this photo taken on Tuesday, May 5, 2015, few Jewish yarmulkes rest in a bowl at the entrance of the Jewish synagogue in Lisbon.
In this photo taken on Tuesday, May 5, 2015, few Jewish yarmulkes rest in a bowl at the entrance of the Jewish synagogue in Lisbon. - Sputnik France
Avec le temps, les frontières du politiquement correct évoluent en Europe. En Espagne, il était de coutume à une époque d'appeler certaines zones d'habitation par un appel à tuer les Juifs - des villages s'étaient ainsi vus affubler des noms comme "Mort aux Juifs". Ce n'est qu'aujourd'hui qu'on change ces appellations.

Родственник французского еврея, погибшего в результате теракта в Париже - Sputnik France
Intolérance en France: le Conseil de l'Europe préoccupé
Les Espagnols continuent de nettoyer leur histoire. Madrid a déjà adopté une loi accordant aux Juifs séfarades et à leurs descendants le droit à la citoyenneté ibérique. Le fait est qu'en 1492, après la fin de la reconquête et l'exil des Maures, leurs excellences Ferdinand d'Aragon et Isabelle de Castille s'en sont pris aux Juifs. Ces derniers avaient le choix entre accepter la chrétienté ou partir. La plupart ont préféré franchir les Pyrénées.

Около 40 тысяч хасидов отпразднуют в Умани еврейский Новый год - Sputnik France
En France, l'antisémitisme pousse les Juifs vers Israël
500 ans plus tard, les Espagnols ont reconnu leur erreur et ont décidé de procéder à une "réhabilitation historique". Désormais les descendants des exilés seront accueillis à bras ouverts. Mais l'affaire ne s'est pas arrêtée là. Ainsi, le village de Castrillo Matajudios (mort aux Juifs) a été rebaptisé d'urgence en Mont juif (Castrillo Mota de Judios). Un référendum a été organisé avec la participation de ses 56 habitants, qui se sont prononcés en faveur de ce changement à l'unanimité. Ce village existait sous cette appellation depuis le XVIIe siècle. Avant cela, il était considéré comme l'une des principales colonies judaïques en Espagne arabe et s'appelait également Mont juif. Cependant, après un décret d'Isabelle la Catholique les habitants ont commencé à craindre la colère des autorités centrales. D'autant que l'Inquisition faisait rage. Pour cette raison ils ont décidé de ne pas tenter le diable et ont inventé ce nom de "Mort aux Juifs".

Zvika Klein - Sputnik France
Antisémitisme: il se filme en train de marcher dans Paris avec une kippa
Mais ce qui pouvait avoir une explication il y a cinq siècles laisse aujourd'hui perplexe. Le maire du village a reçu plusieurs lettres de protestation de la communauté juive d'Espagne. Et comme il l'a reconnu par la suite, si les habitants avaient refusé de voter pour renommer le village il était prêt à donner sa démission. Parce que représenter un village avec un nom aussi politiquement incorrect n'est pas la plus réjouissante des perspectives. Bien qu'il n'y ait eu aucun doute sur le vote des habitants. Ils étaient tous très fatigués de cette étiquette antisémite.

Contenu réalisé à partir d'informations émanant de sources ouvertes

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала