Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Danemark établit un contrôle à sa frontière avec l'Allemagne

© Flickr / Mat McDermottPolice au Danemark
Police au Danemark - Sputnik France
S'abonner
Le gouvernement danois cherche à établir un contrôle douanier à la frontière avec l'Allemagne, a annoncé le ministre des Affaires étrangères, Kristian Jensen, à son homologue allemand Frank-Walter Steinmeier.

Le contrôle des frontières vise à limiter l'entrée des migrants clandestins sur le territoire danois et à stopper le trafic des marchandises contrefaites.

Selon M.Jensen, les mesures restrictives seront conformes aux règles mises en place dans les pays membres de l'espace Schengen.

Kristian Thulesen Dahl - Sputnik France
Législatives au Danemark: les eurosceptiques en embuscade
En 2011, le gouvernement danois avait déjà effectué une tentative pour mettre en œuvre des mesures de contrôle à la frontière en accordant le droit d'inspecter les voitures en provenance d'Allemagne aux garde-frontières.

A l'époque cette mesure avait provoqué le mécontentement de Bruxelles.

Le rétablissement des contrôles douaniers est l'une des exigences clé du Parti populaire danois qui est devenu le deuxième parti politique du pays suite aux élections législatives du mois de juin 2015. Les propositions du Parti populaire concernaient également l'organisation d'un référendum sur la sortie du pays de l'UE et la restriction à l'entrée de migrants au Danemark.

Un officier de police donne des indication aux clandestins, Sicile, Italie - Sputnik France
Immigration: l'UE répartira 40.000 demandeurs d’asile en deux ans
La situation actuelle autour des migrants clandestins en Europe reste tendue. Selon les statistiques de l'ONU, près de 63.000 réfugiés ont rejoint le territoire européen via la Grèce, tandis que 62.000 migrants ont fait de même via l'Italie.

En mai, le président de la Commission européenne a proposé d'introduire des quotas de répartition des migrants entre les pays membres en fonction de la population domestique, du taux de chômage ainsi que d'autres facteurs. Cependant la proposition n'a pas reçu l'approbation de plusieurs pays membres de l'UE. La semaine passée les dirigeants des pays membres de l'UE ont donné leur accord sur le principe de relocalisation de 40.000 demandeurs d'asile en deux ans.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала