Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Salon naval international de Saint-Pétersbourg ouvre ses portes

© Sputnik . Igor Russak / Aller dans la banque de photosМеждународный военно-морской салон в Санкт-Петербурге
Международный военно-морской салон в Санкт-Петербурге - Sputnik France
S'abonner
Le centre d'exposition de Saint-Pétersbourg présentera cette semaine les dernières nouveautés des bureaux d'étude de construction navale et des concepts futuristes, écrit mercredi le quotidien Rossiïskaïa gazeta.

Le salon de Saint-Pétersbourg présentera les nouvelles corvettes et frégates, ainsi que divers navires de soutien. Les visiteurs du salon pourront voir les futurs navires rapides sur ailes sous-marines. Leurs postes de commande ressemblent davantage à ceux d'un avion que d'un navire classique.

Ouverture du Salon de la marine de Saint-Pétersbourg - Sputnik France
Salon naval de Saint-Pétersbourg: Kalachnikov sort la grosse artillerie
Les compagnies de l'industrie de l'armement s'efforceront de montrer qu'elles sont capables de fournir à l'armée tout le matériel nécessaire pour protéger les eaux nationales, les côtes et pour remplir les missions opérationnelles en mer.

Le centre national de recherche Krylov, qui vient de fêter son 120e anniversaire, présente simultanément deux concepts qui semblaient encore hier incroyables en Russie.

Il s'agit du porte-avions Chtorm (tempête) et du destroyer du projet 23560E.

Les caractéristiques techniques du porte-avions ne manquent pas d'impressionner: déplacement d'eau — 100 000 tonnes. Longueur — 330 mètres, largeur — 40 mètres, tirant d'eau — 11 mètres. Vitesse maximale — 30 nœuds. Autonomie — 120 jours. Équipage — jusqu'à 5 000 hommes. Durée de service — au moins 50 ans.

Репетиция парада Победы в Балтийске - Sputnik France
Technologies navales: 5 mds USD de commandes pour la Russie
Le porte-avions peut embarquer jusqu'à 90 appareils de diverses classes. Il embarque 3 000 missiles de croisière et bombes aériennes. Il est possible d'installer sur le porte-avions deux tremplins et deux catapultes électromagnétiques. Il s'agit du premier navire de ce genre construit en Russie.

S'il était réalisé, le projet Chtorm deviendrait l'un des porte-avions les plus puissants et les plus modernes du XXIe siècle.

Le futur destroyer est tout aussi fascinant. La Russie n'avait pas lancé la construction des navires de cette classe depuis plus d'un quart du siècle. Son déplacement d'eau avoisine 18 000 tonnes. À titre de comparaison, les corvettes et frégates actuelles ont un déplacement d'eau qui ne dépasse pas 5 000 tonnes. La longueur du destroyer est de presque 200 mètres, sa largeur est de 23 mètres, son tirant d'eau est de 6,6 mètres. Sa vitesse atteint 32 nœuds. Il embarque un équipage de 300 hommes et sa durée de service est supérieure à 50 ans.

«Flex-jet» - Sputnik France
Russie: essai du robot de reconnaissance sous-marin
Il embarque 70 missiles de croisière antinavires comme armement principal. Le destroyer est doté du système de défense antiaérienne et antimissile S-500 Prometeï avec 128 missiles. Il sera équipé d'un armement anti-torpille de nouvelle génération, ainsi que de 24 missiles anti-sous-marins.

Le salon fera la part belle aux drones sous-marins. La Russie est pionnière dans ce domaine, contrairement aux drones aériens.

Les robots sous-marins sont capables de recueillir toutes les informations — acoustiques, visuelles, thermiques et radiotechniques. Ils peuvent également embarquer des munitions. Ces appareils constitueront un élément important dans la protection navale des frontières maritimes russes. Cette innovation est mise en place activement sans aucune aide extérieure.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала