Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le Luxembourg prend la présidence tournante de l'UE

© AP Photo / Manu FernandezA giant European Union flag is unfurled over the facade of Barcelona's La Pedrera building
A giant European Union flag is unfurled over the facade of Barcelona's La Pedrera building - Sputnik France
S'abonner
La croissance économique, la dette grecque, l'afflux de migrants clandestins, mais aussi l'octroi de privilèges fiscaux illégaux à des centaines d'entreprises européennes et américaines constitueront les thèmes principaux de la présidence luxembourgeoise de l'UE qui débute le 1er juillet.

Le 1er juillet, le Luxembourg a pris la tête de la présidence tournante de l'UE pour six mois, a annoncé mercredi la radio Deutsche Welle.

Cofondateur de l'Union européenne, le Grand-Duché remplit cette fonction pour la douzième fois.

A French riot police officer (CRS) stands holdings his baton as illegal migrants wait to hide in lorries heading for England, in the French northern harbour of Calais, on June 17, 2015 - Sputnik France
Crise des migrants, trafic paralysé: Calais sous haute pression
Luxembourg et Bruxelles entretiennent des rapports très étroits: Jean-Claude Juncker, qui a longtemps occupé le poste de premier ministre luxembourgeois, dirige depuis novembre 2014 la Commission européenne.

Tout porte à croire que la crise de la dette grecque constituera le thème principal de la présidence luxembourgeoise.

Le Luxembourg envisage en outre de se pencher de près sur la stimulation de la croissance économique et de l'emploi, la protection du climat, l'afflux massif de migrants clandestins en Europe, le développement du marché intérieur et le rôle de l'UE sur la scène internationale.

Nezavissimaïa gazeta - Sputnik France
Fraude fiscale: la CE lance l'offensive au Luxembourg
La politique fiscale sera un autre thème majeur de la présidence luxembourgeoise. Pendant de nombreuses années, ce pays a octroyé des facilités fiscales illégales à différentes entreprises. Rendues publiques dans le cadre du scandale LuxLeaks, ces pratiques consistaient à accorder des privilèges en matière d'imposition à des centaines de sociétés européennes et américaines. Ces sociétés ne payaient que 2% alors que le taux d'impôt sur les revenus était officiellement de 28,5% dans le Grand-Duché.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала