Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Pentagone: une frappe contre l’Iran ne mettra pas fin au programme nucléaire

© Sputnik . Jonathan Ernst/FilesAshton Carter, U.S. President Barack Obama's nominee to be secretary of defense, testifies before a Senate Armed Services Committee confirmation hearing on Capitol Hill in Washington, in this February 4, 2015 file photo
Ashton Carter, U.S. President Barack Obama's nominee to be secretary of defense, testifies before a Senate Armed Services Committee confirmation hearing on Capitol Hill in Washington, in this February 4, 2015 file photo - Sputnik France
S'abonner
Une éventuelle frappe militaire contre les sites nucléaires de l'Iran ne présenterait qu'une solution provisoire du problème, selon le ministre américain de la Défense.

Une éventuelle frappe militaire contre les sites nucléaires de l'Iran ne fera que retarder le programme nucléaire du pays, a déclaré Ashton Carter, secrétaire américain à la Défense.

Pentagon - Sputnik France
Doctrine militaire US: les "pays révisionnistes" comme la Russie visés
Selon lui, bien que les Etats-Unis continuent d'examiner la possibilité d'une opération militaire à l'encontre de l'Iran afin d'empêcher Téhéran de se doter de l’arme nucléaire, une frappe ne fera que retarder le programme, sans toutefois priver l'Iran de la possibilité d'y revenir avec le temps.

Le général Martin Dempsey, chef d'état-major américain, a indiqué que le recours aux bombes de grande puissance afin de détruire des sites souterrains bien protégés ne constituait qu'une des options afin de régler le problème.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала