Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Uber décide de suspendre le service UberPop

S'abonner
Uber prend la décision de suspendre le service UberPop en France dès ce soir, rapporte le quotiden Le Monde.

Suite aux manifestations violentes qui se sont déroulées dans plusieurs villes françaises la semaine passée, le groupe Uber a annoncé la suspension du service UberPop en France.

"Nous avons décidé de suspendre UberPop en France, dès 20 heures ce vendredi soir. En premier lieu pour préserver la sécurité des chauffeurs Uber, ce qui a toujours été notre priorité. Ils ont été victimes d'actes de violence ces derniers jours. La seconde raison est que nous souhaitons nous situer dans un esprit d'apaisement, de dialogue avec les pouvoirs publics et montrer que l'on prend nos responsabilités", a expliqué Thibaud Simphal, directeur général d'Uber France, dans une interview accordée au Monde.

Véhicules de tourisme avec chauffeur - Sputnik France
Uber: la grogne atteint la Russie, mais sans les violences
Auparavant le président et le premier ministre français s'étaient prononcés pour l'interdiction de l'application UberPop en France.

"UberPop doit être dissous et déclaré illégal et la saisie des véhicules devra être prononcée et effectuée", a déclaré François Hollande le 25 juin au soir, en précisant que la saisie ne serait possible qu'après l'autorisation par des décisions de justice.

"Il y a des violences qui sont inacceptables dans une démocratie, inacceptables dans un pays comme la France", a-t-il rajouté en commentant les troubles provoqués par les manifestants contre l'application UberPop.

Les désordres lors des manifestations contre le service UberPop, juin 2015, France - Sputnik France
Les taxis parisiens déclarent la guerre à Uber
Jeudi 25 juin, près de 2.800 chauffeurs de taxis ont pris part à de violentes manifestations contre l'application UberPop, accompagnées de bagarres entre les conducteurs professionnels et privés. Plusieurs taxis ont été interpellés à Paris pour avoir jeté des bombes lacrymogènes contre des chauffeurs de VTC. Des dizaines de voitures ont été brisées et renversées par les manifestants. Des unités de police spécialisées ont du intervenir plusieurs fois dans des bagarres afin de régler la situation.

"Je tiens à les (les chauffeurs privés, ndlr) remercier ici pour leur calme et leur attitude exemplaire malgré les difficultés et la violence", a fait savoir M.Simphal, en précisant que le groupe essayera de les aider.

Selon le directeur général d'Uber France, la compagnie fera en outre des propositions aux chauffeurs et au gouvernement visant à régler le problème actuel.

"Dans le secteur en pleine expansion de la mobilité urbaine, où de plus en plus de gens abandonnent leur voiture, il y a une complémentarité, plutôt qu'une concurrence, entre les différents modes de transport", a fait remarquer Thibaud Simphal.

L'application UberPop est destinée à tout particulier voulant meubler ses heures libres en devenant chauffeur avec sa voiture personnelle. Ce service a été mis en place moins de deux ans après l'arrivée des "VTC" (véhicules de tourisme avec chauffeurs), qui à l'époque ont provoqué l'inquiétude des chauffeurs professionnels.

UberPop est la forme la plus individuelle des VTC et bénéficie de l'absence de cadre juridique et réglementaire précis, à l'inverse des taxis. Moins coûteux que les taxis, mais également plus flexible et transparent, ce système a vite gagné en popularité.
Frustrés par la réduction de leur clientèle, les chauffeurs de taxi ont dénoncé à plusieurs reprises la concurrence des "VTC", qu'ils jugent déloyale.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала