Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Irak: les djihadistes interdisent aux civils de quitter les zones de combat

© AFP 2021 AHMAD AL-RUBAYE An Iraqi sniper takes position during fighting against jihadists from Islamic State (IS) group in the Garma district, west of the Iraqi capital Baghdad in the Anbar province's eastern edge, on April 26, 2015
An Iraqi sniper takes position during fighting against jihadists from Islamic State (IS) group in the Garma district, west of the Iraqi capital Baghdad in the Anbar province's eastern edge, on April 26, 2015 - Sputnik France
S'abonner
La province d'Anbar reste l'épicentre des affrontements entre les terroristes de l'Etats islamique et les forces irakiennes.

Dans la province d'Anbar, les djihadistes de l'Etat islamique interdisent à la population civile de quitter la ville de Falloujah (environ 50 km à l'ouest de Bagdad), selon la chaîne télévisée Sky News Arabia.

D'après Sky News, même dans cette situation, les forces irakiennes ainsi que les avions de la coalition internationale sous la direction des États-Unis, continuent de frapper les positions des extrémistes.

Islamic State fighters in Syria - Sputnik France
Irak: les djihadistes de l'EI chassés d'une zone stratégique
Dimanche, 23 habitants de Falloujah ont trouvé la mort sous les frappes des forces gouvernementales, selon les médias. Un porte-parole du ministère irakien de l'Intérieur a toutefois démenti cette information. Il a souligné que l'armée ne frappe que les positions de l'Etat islamique et pas la population civile.

La province d'Anbar reste toujours une région de confrontation entre l'armée irakienne et les combattants de l'Etat islamique. Ces derniers tiennent la capitale de la province, la ville de Ramadi, ainsi que la deuxième ville, Falloujah. Ces villes sont, actuellement, encerclées par les forces gouvernementales qui y effectuent des frappes aériennes massives. La situation humanitaire dans cette région est la pire du pays. Ramadi est la ville irakienne la plus quittée par ses habitants.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала