Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Journaliste allemand: les créanciers ont évincé Varoufakis de son poste

© REUTERS / Marko DjuricaGreek Finance Minister Yanis Varoufakis leaves after a meeting at the office of Prime Minister Alexis Tsipras in Maximos Mansion in Athens, Greece June 28, 2015.
Greek Finance Minister Yanis Varoufakis leaves after a meeting at the office of Prime Minister Alexis Tsipras in Maximos Mansion in Athens, Greece June 28, 2015. - Sputnik France
S'abonner
L'ex-ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a quitté son poste suite à la pression exercée par les créanciers de la Grèce, estime Ernst Wolff, journaliste allemand et expert des affaires relatives au FMI.

"Le gouvernement grec ne peut pas agir sans l'accord de la "Troïka". S'ils (les créanciers, ndlr) ne veulent pas voir (Yanis, ndlr) Varoufakis à la table des négociations, il devra partir", a fait remarquer le journaliste dans une interview accordée à la chaîne de télévision RT.

Greek Finance Minister Yanis Varoufakis arrives for his press conference in Athens on July 5, 2015, after early results showed those who rejected further austerity measures in a Greek crucial bailout referendum were poised to win - Sputnik France
Référendum grec: le ministre des Finances démissionne
M.Wolff considère que ces derniers temps, la pression exercée sur le gouvernement grec ne cessait de croître. Yanis Varoufakis était l'allié principal d'Alexis Tsipras. Selon l'expert, il n'est pas exclu que prochainement, ce dernier quitte lui-aussi son poste de premier ministre.

"Je doute qu'il puisse se maintenir au pouvoir pendant longtemps, car cette semaine les créanciers européens introduiront des mesures assez strictes (envers la Grèce). Je suppose qu'ils pensent à une restructuration la dette grecque. La Troïka va bientôt ponctionner de l'argent des comptes d'épargne des Grecs, ce qui provoquera des turbulences dans la société", a conclu Ernst Wolff.

Urne de vote - Sputnik France
Référendum grec: le "non" l'emporte avec 61,31% des voix
Auparavant M. Varoufakis a déclaré qu'il quitterait son poste si le peuple grec décidait de soutenir des propositions des créanciers.

Pourtant, le 6 juillet, au lendemain de la victoire du "non" à l'ultimatum des créanciers lors d'un référendum, il a annoncé sa démission.

"Minister No More! (Je ne suis plus ministre)", a écrit Yanis Varoufakis sur son compte Twitter.

"Peu après l'annonce des résultats du référendum, j'ai appris que les membres de l'Eurogroupe et les autres partenaires estimaient que mon absence aux réunions contribuerait à la conclusion d'un accord. Pour cette raison, je quitte le ministère des Finances", a-t-il fait savoir.

 

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала